Jardin, France info

Carte postale. Le Conservatoire de la tomate en Indre-et-Loire

Tout l'été, Sophie Jovillard vous emmène sur les routes de France à la rencontre d'un lieu. Aujourd'hui, le Conservatoire de la tomate du château de la Bourdaisière.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Présentation de toutes les variétés au Conservatoire national de la Tomate au château de la Bourdaisière (Montlouis-sur-Loire).
Présentation de toutes les variétés au Conservatoire national de la Tomate au château de la Bourdaisière (Montlouis-sur-Loire). (MAXPPP)

Pas de bel été gourmand sans de bonnes tomates au menu : cerise, cœur de bœuf, rondes, allongées, noires, vertes ou rouges, le choix est large quand on évoque les variétés de tomates.

Depuis 1998, les jardins du château de la Bourdaisière abritent un Conservatoire pour ce légume qui est en fait un fruit, comme vous le savez sûrement. À l’origine de ce grand jardin potager, situé sur les hauteurs de Montlouis-sur-Loire, à quelques encablures de Tours, Louis Albert de Broglie.

Un jardin étendu sur 55 hectares

Botaniste, voyageur, collectionneur, éditeur-entrepreneur et militant écologiste, celui que l’on surnomme le "Prince jardinier" a plusieurs cordes à son arc et la main verte. Aujourd’hui, grâce à lui, ce sont près de 700 variétés de tomates venues du monde entier qui sont conservées.

Un patrimoine végétal exceptionnel que je vous invite à venir découvrir en vous promenant dans ce très bel espace de 55 hectares. Dahlias et plantes médicinales viennent désormais compléter le magnifique tableau que compose ce jardin pas comme les autres.

En septembre, un festival de la tomate et des saveurs unique en France

En discutant avec les jardiniers, vous apprendrez que derrière ce conservatoire, il y a l’ambition de protéger la biodiversité, conserver les graines d’espèces rares. Les tomates sont plantées à la mi-mai, c’est donc bien cet été que vous allez pouvoir admirer les plus beaux spécimens.

Si vous êtes dans la région début septembre, vous pourrez également assister à une nouvelle édition du festival de la tomate et des saveurs. Producteurs locaux, ateliers culinaires et dégustations de la tomate, sous toutes ses formes, sont au programme. Un brasseur vous proposera même de goûter à une bière à la tomate.

À travers des expositions, vous apprendrez que ce fruit originaire d’Amérique du Sud est aussi utilisé dans des produits cosmétiques. Mais d’ores et déjà, je vous conseille de profiter du "Bar à tomates", où vous pouvez la déguster sous toutes ses formes : en jus ou en plat, accompagnée des produits provenant du potager du château.

400 variétés différentes de dahlias

Pour en savoir plus sur la rouge d’Irak, la cornue des Andes ou les dix doigts de Naples, c’est donc dans la vallée de la Loire au domaine de la Bourdaisière qu’il faut vous rendre. C’est la richesse naturelle de notre planète qui est l’honneur. Au-delà de la tomate, je vous conseille aussi d’admirer le Dahliacolor, un des plus grands jardins de France consacré aux dahlias, composé cette fois de 400 variétés différentes. Le verger et ses quelques 70 arbres fruitiers sont tout aussi merveilleux.

Des parcours santé, pour les plus sportifs, sont aussi à votre disposition. Pour les plus contemplatifs, vous trouverez des itinéraires artistiques et pédagogiques où vous devriez pouvoir mettre en symbiose nature, bien être, découverte et dégustation.

Présentation de toutes les variétés au Conservatoire national de la Tomate au château de la Bourdaisière (Montlouis-sur-Loire).
Présentation de toutes les variétés au Conservatoire national de la Tomate au château de la Bourdaisière (Montlouis-sur-Loire). (MAXPPP)