Ça sonne faux, France info

"Georges Brassens est athée, il ne croit pas en Dieu"

Le bon tonton Georges serait absolument sans-Dieu ? Mais alors, pourquoi parle-t-il si souvent de lui ? Est-ce qu'il n'en aurait pas plus contre le catholicisme que contre le Christ ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Georges Brassens n'aimait aucun culte. Cela ne l'empêche pas de devenir icône à son tour.)

 Georges Brassens ne croyait pas du tout en Dieu ? Il était sans ambiguïté quant à son athéisme ? Eh bien, ça sonne faux.

 

Dans cet épisode de Ça sonne faux, vous entendez des extraits de :

 

Georges Brassens, La Messe au pendu ,1976

Georges Brassens, Le Mécréant (en public),1961

Georges Brassens, Chanson pour l'Auvergnat ,1954

Georges Brassens, Le Pornographe ,1958

Georges Brassens, Tempête dans un bénitier , 1976

Maxime Le Forestier, L'Antéchrist ,1996

Tino Rossi, La Prière , 1979

Georges Brassens, La Prière ,1954

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Toute l’année, nous nous promenons ensemble dans les liens que la chanson entretient avec l’actualité sur France Info, dans la chronique Ces chansons qui font l'actu. 

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver près de deux cents chroniques de nos étés précédents sur France Info, sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de France Info les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

 

(Georges Brassens n'aimait aucun culte. Cela ne l'empêche pas de devenir icône à son tour.)