Ça sonne faux, France info

"C’est avec Gainsbourg qu’on a commencé à parler de sexe dans les chansons"

"Je t'aime moi non plus" est une révolution dans la chanson française ? Certes, mais ce n’est pas un acte si précurseur qu’on le croit parfois.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Un événement fondateur ? Bien sûr, mais "Je t'aime moi non plus" est aussi un épisode d'une longue histoire entre la chanson et le sexe.© Fontana)

Avant Serge Gainsbourg, on n’osait pas "en" parler dans les chansons ? La censure empêchait toute allusion à l’acte de chair ? Eh bien ça sonne faux.

 

Dans cet épisode de Ça sonne faux, vous entendez des extraits de :

 

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, Je t'aime moi non plus , 1969

Les Frères Jacques, Trois orfèvres , 1965

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, Je t'aime moi non plus , 1969

Serge Gainsbourg, Love on the Beat , 1984

Les Frères Jacques, La Pendule, 1955

Géo Koger, A cause du bilboquet , 1931

Jean Sablon, Depuis que je suis à Paris ,1933

Michel Polnareff, L'Amour avec toi , 1966

Léo Ferré, Faites l'amour, 1971

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Toute l’année, nous nous promenons ensemble dans les liens que la chanson entretient avec l’actualité sur France Info, dans la chronique Ces chansons qui font l'actu. 

Professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver près de deux cents chroniques de nos étés précédents sur France Info, sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de France Info les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil.Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

 

(Un événement fondateur ? Bien sûr, mais "Je t'aime moi non plus" est aussi un épisode d'une longue histoire entre la chanson et le sexe.© Fontana)