"Nos parapluies sont conçus pour durer des années" : Charles Yvon, président du "Parapluie de Cherbourg"

écouter (5min)

La saga du "Parapluie de Cherbourg", une entreprise familiale normande née à la fin du XXe siècle, intimement liée au premier film entièrement chanté et filmé dans les rues de Cherbourg de Jacques Demy en 1964 : "Les Parapluies de Cherbourg". 

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La capitale du Cotentin fait rayonner ses parapluies haut de gamme, fabriqués à la main et vendus dans le monde entier.  (MANUFACTURE DE PARAPLUIES DE CHERBOURG)

Issu d'une famille de manufacturiers du cuir depuis 1800 à Cherbourg, Jean-Pierre Yvon crée et dépose la marque Le Véritable Cherbourg en 1986. Aujourd'hui, elle est reprise par son fils Charles ; elle est devenue Le Parapluie de Cherbourg en mars 2020. Une entreprise du patrimoine vivant qui emploie 25 personnes dans la capitale du Cotentin, et qui vend chaque année 20 000 parapluies.

Une histoire de cinéma  

L’histoire de la marque est intimement liée au succès du film de Jacques Demy. En 1964, Les parapluies de Cherbourg triomphent en salles, et obtiennent même la palme d’Or au festival de Cannes.

"Mon père, originaire de la cité normande, était photographe de mode et voyageait à travers le monde entier. Lorsqu’il disait qu’il venait de Cherbourg, tout le monde lui parlait du film, ce qui lui a donné l’idée de créer une marque de parapluie qu’il appellera Le Véritable Cherbourg. Le changement de nom est assez récent, il date de mars 2020. Il a boosté les ventes sur les différents circuits de distribution, notamment sur Internet où les ventes ont été multipliés par six."

Il y a parapluie et parapluie !

La société fabrique des parapluies haut de gamme dont le prix varie entre 150 et 250 euros. Mais ne dites pas à Charles Yvon que c’est relativement cher quand on le compare au prix de ceux que l’on trouve dans les petits bazars au coin des rues.

"Les parapluies à 5 euros vont tenir 5 minutes et vont se retrouver immédiatement à la poubelle. C’est de la pollution !, s'indigne le président de la marque. Le Parapluie de Cherbourg lui va durer des années et va devenir un patrimoine familial. Cela n’a rien à voir, cela a le même nom mais ce ne sont pas les mêmes produits."

Et Charles Yvon de mettre en avant le savoir-faire de ces employés qui ont reçu quatre ans de formation pour devenir manufacturiers polyvalents.

Du parapluie au "par-balles"

En 2011, la marque crée le ParaPactum pour assurer la protection des VIP et des personnalités. (LE PARAPLUIE DE CHERBOURG)

Le Parapluie de Cherbourg a également développé un produit tout à fait singulier : le ParaPactum, un bouclier de protection pour les hautes personnalités. "C’est fait pour les VIP et on l’exporte dans le monde entier. Il est notamment utilisé par les policiers chargés de la protection du président de la République."

Par souci de confidentialité, aucun nom ne sera donné par Charles Yvon qui accepte tout de même de dire qu’il faut débourser 12 500 euros pour acquérir ce bouclier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.