Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Vincent Montalescot, Vice-Président de Mont Blanc : "Le plaisir de l’écriture ne disparaît pas"

Mont Blanc a permis de passer de l'écritoire portatif au stylo plume à réservoir. La marque est prestigieuse depuis les années 20

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le stylo de luxe a gardé tout son pouvoir de séduction.
Le stylo de luxe a gardé tout son pouvoir de séduction. (MONTBLANC)

C’est en Allemagne que la marque voit le jour. Nous sommes à Hambourg et l’idée germe dans la tête de trois hommes : un papetier, Claus Johannes Voss, un ingénieur August Eberstein et un banquier Alfred Nehemias. Ces deux derniers ont découvert aux Etats-Unis les premiers stylos à plume et décident de créer un stylo-plume similaire doté d'un encrier intégré, avec une exigence de qualité supérieure pour que celui-ci ne fuie pas. Il s’agit d’un objet pratique permettant de voyager facilement. A l’époque rappelle Vincent Montalescot, ceux qui désirent écrire transportent avec eux de véritables écritoires pourvus d’encriers lourds et encombrants.  

A la conquête de l'Europe et du Monde

Dès la fin des années 1920, "Mont Blanc" est présente dans plus de 60 pays.   C’est en 1910 que la société adopte le nom de Mont Blanc, bien plus facile à prononcer que le nom allemand d’origine. L’idée est de partir à la conquête de l’Europe puis du Monde.

1924 est une date importante. Cette année-là est créé le Meisterstûck littéralement "pièce de maître", qui va connaitre un succès considérable. Avec quelques évolutions mais toujours le même, il continue aujourd’hui d’être fabriqué et vendu. "Si on devait le comparer à un autre objet iconique, on pourrait citer la Porsche 911".

Jusqu'à deux millions d'euros le stylo

Des Mont Blanc qui atteignent des sommets en prix. De 600 euros à 2000 € pour un plume. Mont Blanc ne s’adresse pas à toutes les bourses. "Aujourd’hui nous vendons même des stylos dont le prix atteint presque 2 millions d’euros… Nous en fabriquons un ou deux par an… La raison, c’est qu’il faut plus d’une année pour en faire un, donc l’énormité de ce prix est dûe à ce temps passé, sachant qu’il faut 17 étrapes pour faire une plume.       

Le stylo de luxe a gardé tout son pouvoir de séduction.
Le stylo de luxe a gardé tout son pouvoir de séduction. (MONTBLANC)