Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Olivier Riomet, PDG de Kraft-Heinz France : "Le ketchup a beaucoup de potentiel de développement en France"

Olivier Riomet, PDG de Kraft-Heinz France, géant de l’agroalimentaire, est l'invité d'Olivier de Lagarde. La marque est essentiellement connue en France pour son ketchup. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bouteilles de Heinz tomato Ketchup avec le numéro 57 sur le goulot, \"le chiffre fétiche de Heinz, à la fin du XIXe siècle\". 
Bouteilles de Heinz tomato Ketchup avec le numéro 57 sur le goulot, "le chiffre fétiche de Heinz, à la fin du XIXe siècle".  (CORBIS VIA GETTY IMAGES)

Kraft-Heinz est née de la fusion de ces deux marques en 2015. Cette marque fait partie des géants mondiaux de l’agroalimentaire. L'entreprise fabrique des plats cuisinés, des aliments pour bébé… Mais la marque est surtout connue en France pour son ketchup.  

Dans la cuisine de Mme Heinz mère

Tout débute en 1869 lorsqu’un certain Henry-John Heinz, fils d’immigré allemand de Pittsburgh, en Pennsylvanie, décide de se lancer dans les affaires. Il a 25 ans et a l’idée de vendre des sauces à base de raifort qui étaient cuisinées par sa maman. Très rapidement il va élargir son commerce avec des gammes de vinaigres et de cornichons, puis il va avoir l’idée de créer son propre ketchup.  

Un succès britannique 

Henry-John Heinz n’est pas l’inventeur du ketchup, c’est une sauce d’origine chinoise dénommée "ké-tsiap", à base de saumure de poisson. Mais Henry-John Heinz va avoir l’idée de la réinterpréter en ajoutant des tomates et du vinaigre. Le Ketchup Heinz est né. Toutefois, ce n’est pas aux États-Unis que cette sauce va rencontrer le plus grand succès mais en Angleterre.

"En 1886, raconte Olivier Riomet, lors d’un voyage familial au Royaume-Uni, il prend rendez-vous avec l’acheteur de la grande chaîne de magasins Fortnum & Mason, sa réaction est immédiate : 'j’achète tout le stock'. De là, poursuit-il, débute le succès de la marque Heinz. À tel point qu’aujourd’hui, beaucoup d’Anglais pense que la marque Heinz est britannique".  

Du bio et une nouvelle recette pour faire taire les critiques

Aujourd’hui, le ketchup n’a pas très bonne presse chez les nutritionnistes qui dénoncent un excès de sel et de sucre. C’est pour cette raison et parce que le consommateur le demandait qu’Heinz a lancé en 2006 un ketchup bio qui est numéro 1 en France.

"Nos tomates viennent, en ce qui concerne le marché français, à 60% d’Espagne, et 40% de Californie", explique Olivier Riomet. "Nous venons également de lancer en 2019 un produit sans sel et avec 70% de sucre en moins". Et d’expliquer qu’il ne souffre pas non plus d’une image de produit américain, même si "ce n’est pas facile, reconnaît-il. C’est un challenge mais aujourd’hui, cette marque se maintient très bien en France, avec plus de 45% de parts de marché et elle continue à gagner des parts de marché en 2020."

Bouteilles de Heinz tomato Ketchup avec le numéro 57 sur le goulot, \"le chiffre fétiche de Heinz, à la fin du XIXe siècle\". 
Bouteilles de Heinz tomato Ketchup avec le numéro 57 sur le goulot, "le chiffre fétiche de Heinz, à la fin du XIXe siècle".  (CORBIS VIA GETTY IMAGES)