Ça nous marque, France info

Ça nous marque. "Lissac ne craint pas le passage au 100% santé". Didier Papaz, PDG de Lissac

L’opticien Lissac appartient au groupe Optic 2000 et compte 250 magasins en France pour 143 millions de chiffre d’affaires.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lunettes Lisssac polies à la main. 
Lunettes Lisssac polies à la main.  (LISSAC)

Opticien visionnaire

L’histoire est centenaire. Georges Lissac naît à Morez, dans le Jura, dans cette ville qui le berceau de la lunetterie française. C’est donc tout naturellement qu’il se lance dans le secteur de l’optique. Après la première guerre mondiale, il monte à Paris pour y ouvrir son premier magasin en 1919. Les affaires prospérant, il va avoir deux idées qui vont faire sa fortune. Il est le premier à concevoir un magasin d’optique géant, 50 ans avant que d’autres chaînes ne reprennent l’idée. Ce magasin qui se trouve rue de Rivoli est toujours le navire amiral du groupe.

Son autre intuition va être de proposer des collections de lunettes dédiées aux enfants. Compte tenu de leur morphologie ils ne peuvent se satisfaire de petites lunettes d’adultes explique Didier Papaz.  

Pas de fermeture de magasins à prévoir

Le secteur de l’optique va connaître un vaste bouleversement avec la loi "100% Santé" qui va entrer en vigueur le 1er janvier 2020. Ce texte va obliger les opticiens à proposer à leurs clients un vaste choix de lunettes à prix réduit et qui seront intégralement remboursées par la Sécurité Sociale.

Une réforme qui fait craindre à la profession une baisse importante de chiffre d’affaires. Ce n’est pas l’opinion de Didier Papaz : "cette mesure était nécessaire dans la mesure ou un grand nombre de personnes passait à travers la possibilité d’être remboursée. Avec le 100% Santé elles vont pouvoir s’équiper, ce qui signifie que nous  pourrions assister à la venue sur le marché de 500 000 nouveaux porteurs de lunettes chaque année".   

Lunettes Lisssac polies à la main. 
Lunettes Lisssac polies à la main.  (LISSAC)