Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Google : "Nous restons la deuxième marque préférée des Français"

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, directrice de la communication de Google France, est l'invitée d'Olivier de Lagarde. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les bureaux de Google à Pékin, le 7 août 2018.
Les bureaux de Google à Pékin, le 7 août 2018. (MAXPPP)

C’est une histoire économique incroyable puisque c’est celle d’une marque qui, en à peine 20 ans, est devenue l’un des mastodontes de l’économie mondiale. Google célèbre ses deux décennies d'existence et fait face à de nombreuses attaques et polémiques, mais son chiffre d'affaires en 2017 a été de 110 milliards de dollars et ses bénéfices, pour la même période, se sont élevés à 12,6milliards.  

Une entreprise créée au fond d'un garage

C’est en 1998 que Larry Page et Sergey Brin créent cette entreprise dans le fond d’un garage. Les deux hommes se sont connus deux ans plus tôt sur les bancs de l’université de Stanford. "Leur idée, explique Anne-Gabrielle Dauba Pantanacce, directrice de la communication de Google France, c’est simplifier la vie des gens grâce aux nouvelles technologies en réinventant la façon dont on pouvait accéder à l'information."

Un géant à la réputation sulfureuse  

Pendant des années, le slogan de Google a été "Don’t be evil".  Ne pas être mauvais, méchant… La phrase a été supprimée du code de conduite du géant du web en avril dernier. Force est de constater que l’entreprise suscite aujourd’hui beaucoup de méfiance. "C’est parce que Google est un symbole", explique Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce.

On est grand, on est gros, on est américain, et on est souvent le symbole d’un progrès qui nous dépasse

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, Google France

Les bureaux de Google à Pékin, le 7 août 2018.
Les bureaux de Google à Pékin, le 7 août 2018. (MAXPPP)