Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Dalloyau, la marque qui a inventé le traiteur, le salon de thé et le plat à emporter.

Le président de la marque Dalloyau, Laurent Pfeiffer, est l'invité de "Ça nous marque". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)

Laurent Pfeiffer est le président de la maison de gastronomie Dalloyau qui représente 450 salariés et un chiffre d'affaires de 76 millions d'euros. 

La famille Dalloyau entre dans la gastronomie au XVIIe siècle

Dès 1682, Charles Dalloyau est le chef paneterie (il prépare le pain) du prince de Condé. Lors d’un dîner au château de Chantilly, il est repéré par Louis XIV qui trouve ses pains délicieux. Il est alors engagé comme boulanger privilégié du roi. Par la suite, son frère Mathurin Dalloyau est nommé chef de fruiterie (il prépare et invente les salades) de la reine de France, Marie Leszczynska. Antoine Dalloyau, fils de Mathurin, deviendra le hâteur (il prépare les viandes) de la reine. Laurent Pfeiffer explique "Depuis 1682, tous les descendants Dalloyau sont au service du roi". 

Son histoire après la révolution française 

En 1802, Dalloyau ouvre la première maison de gastronomie française. Selon M. Pfeiffer : "Elle réunit dans son antre, tous les métiers liés à l’art du bien manger et propose pour la première fois, une offre traiteur : du prêt à emporter". Sa notoriété ne cesse de grandir et se confirme en 1820 lorsqu'Antoine Etienne Dalloyau, limonadier, ouvre le premier salon de thé parisien dans la même rue.    

Aujourd’hui, Dalloyau possède une dizaine de magasins en Île de France, une à Marseille et s’exporte au Japon. Spécialisé dans la pâtisserie, ils offrent également un service d’organisateur de réception.

Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)