Cet article date de plus de cinq ans.

Princesse Pécresse

écouter (8min)
Valérie Pécresse est la nouvelle patronne de la région Ile de France. Son "installation" a eu lieu ce matin, avec une passation de pouvoir entre elle et Jean Paul Huchon. Pécresse la winneuse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Passation de pouvoir entre Valerie Pecresse et Jean-Paul Huchon, 18 décembre 2015 © Maxppp)

“I got the power”

Sans jamais prononcer les mots, c'est ce qu'elle dit.

Elle a le pouvoir.

Et ne le boude pas.

Ni elle, ni ses partisans.

Pendant que l’on dépouille les bulletins de vote… dans la salle d’à côté, c’est un peu la folie douce.

"On peut avoir 3 cafés s’il vous plait"

Le bar est bondé, les serveurs débordés.

Les élus, de Droite, hilares

"Ah bonjour monsieur Pechenard… vous allez bien ?"

La banane, ya pas d’autre mot pour décrire tous ces sourires, long comme des jours sans pain.

Pechenard, ancien flic de renom, à l’air tout content.

Il discute avec l’ancienne attachée parlementaire de Christine Lagarde.

Un peu plus loin, rieur, et décontracté : Geoffroy Didier, porte-parole de Pécresse dans les Hauts de Seine pendant la campagne, et fondateur de la Droite Forte (à droite des Républicains).

Tout va bien… ca selfie de partout.

Quand apparait… Valérie.

"Valeriiiiiie…"

Une dame, l’attire vers elle.

Ce sont les Ultra-marin.

Embrassades, très chaleureuses.

Selfie…dans tous le sens.

Valérie Pécresse joue le jeu, à fond.

Puis, elle s’éclipse, et se dirige vers les toilettes.

Je la suis.

"Valérie Pécresse…!"

En me faisant groupie, ça passera peut être.

Je me vois déjà, assise sur les marches, avec elle, à papoté.

Avec celle qui a désormais Le pouvoir.

Avec celle qui l’a arraché, à un homme, après une lutte sans relâche.

Valérie, ma nouvelle copine?

Et là, j’entends un : "nan, pas maintenant…"

Je reste muette. Scotchée au mur.

A ce moment-là, j’ai découvert la face cachée de cette jolie femme blonde, au port de tête de madone…

Le visage de : "I goth the power ! Et c’est  moi qui décide !"

Les pendules sont bien bien remises à l’heure.

Elle ne me jette même pas un regard

Elle m'ignore.

Puis, elle ressort. Et va poser, avec une dame qui le lui demande.

Elle sort alors son plus beau sourire… de madone … la tête légèrement penchée sur le côté, comme elle le fait si bien.

Mais quelques minutes après, elle va de nouveau dégainer sa rage de "winneuse"

Dans son discours de présidente, elle va citer Star Wars : "que la Force soit avec Vous !" , lance Valérie Pécresse

Princesse Pécresse est parmi nous.

Et je peux vous le garantir, elle ne va rien laisser passer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.