C'était comment ?, France info

La grosse colère des huissiers

La semaine sera rude pour le gouvernement avec de nombreux mouvements sociaux. Les professions réglementées sont notamment furieuses. Les huissiers ont démarré une grève au pénal. Avec une manifestation à Paris à la clef. Un rapport préconise de libéraliser leur métier et de faire poster les jugements au lieu de laisser un huissier se déplacer.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Manifestation des huissiers à Paris le 15 septembre 2014 © MaxPPP)

Qui l'eût cru ? Les huissiers se mettent en grève et organisent des manifs. A Paris, ils étaient plusieurs centaines ce lundi devant le Palais de justice venus de toute la France.

En voyant, de loin, des banderoles CGT, je me suis demandée si je ne m'étais pas trompée de lieu. Mais non...l'huissier est très en colère depuis qu'un rapport de l'Inspection générale des finances, l'IGF, préconise de libéraliser sa profession, jusque-là une  "profession réglementée".

Des centaines d'emploi en jeu

"On va perdre des centaines d'emplois. Mais surtout, c'est la fin de la garantie juridique ! On va devoir envoyer des jugements, c'est-à-dire des écrits qui souvent bouleversent la vie des gens, par la Poste ! "

Cet huissier, qui a bien voulu me parler, est catastrophé.

Lui, parle. Mais ils sont nombreux a se méfier de la presse.

Quand l'un d'eux me dit de rappeler demain ou d'aller voir le service de presse... les bras m'en tombent ! Un peu la planète Mars....

Les huissiers silencieux

"Il ne faut pas nous en vouloir,  explique un collègue, on n'a pas l'habitude de sortir du silence."

Une autre manif est prévu le 30 septembre. Avec toutes les professions libérales.

"Osez, osez ! " c'est le mot d'ordre crié dans un mégaphone. Attention, les huissiers, visiblement, ne lâcheront pas l'affaire.

(Manifestation des huissiers à Paris le 15 septembre 2014 © MaxPPP)