Cet article date de plus de six ans.

Journée mondiale des toilettes : un enfer !

écouter (5min)
Qui l'eut cru ? Sur la planète, deux milliards de personnes ne peuvent pas aller aux toilettes normalement. Une journée mondiale des toilettes a eu lieu ce mercredi, lancée par la coalition Eau. A Paris, on pouvait voir une scène étonnante : des toilettes sur le parvis de Beaubourg.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© RF/ Nathalie Bourrus #parlonstoilettes, happening sur le parvis de Beaubourg à Paris)

Choqués, déroutés, mais interpellés. Le happening, imaginé par la coalition Eau, à l'occasion de la journée mondiale des toilettes, a provoqué de multiples réactions depuis dimanche sur le parvis du célèbre centre culturel Pompidou. En plein Paris, une cabine en verre. A l'intérieur : des toilettes, du papier, du désodorisant, des magazines.

2.000 enfants en meurent tous les jours dans le monde

Le plus souvent, les passants rient, croyant même "à un truc de bobo". Non, c'est un truc de pauvre. Ces pauvres gens qui ne peuvent pas aller aux toilettes de façon normale. Un chiffre choc : 2.000 enfants en meurent, tous les jours, à travers le monde.

Ils "font" dans un trou creusé dans la terre. Les nappes phréatiques sont atteintes. L'eau est infestée de bactéries. Des enfants en meurent.

On a envie que ce ne soit pas vrai, tant cela paraît fou. Ce qui en fait rire plus d'un sur ce parvis de Beaubourg, depuis dimanche. Un jeune garcon a même uriné, dans les toilettes, pour se marrer. Pas drôle.

Le cas de l'Inde

Une passante est interloquée. Elle veut que l'on parle aussi de ces pauvres SDF qui sont obligés de faire "ça" en public. "Il n'y a pas assez de sanisettes à Paris ", dit-elle. "Et dans les bars, on se fait jetter ! ". Cruelle réalité, sans commune mesure avec ce qui se passe dans des pays tels que l'Inde.

Là, des petites filles doivent faire des kilomètres pour se concocter des toilettes, avec le risque de se faire attaquer par des animaux ou des hommes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.