Cet article date de plus de six ans.

Game of dingues

écouter (8min)
Une expo incroyable à Paris, celle dédiée à la série américaine Game of Thrones. On y voit des épées, des armures, des costumes, et on peut même pénétrer ce monde sidérant de violence et de jeux de vilains. C'est au carrousel, à Paris, jusqu'à samedi prochain. Et c'est pas de la rigolade.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Quelques costumes de l'exposition Game of thrones  © Estelle Cognacq/ Radio France)

Même pas mal. Nan, les femmes qui se font étrangler par leurs amoureux, en plein nuit, dans leur lit, cela ne me dérange pas du tout. Nan, les enfants qui se font appeller les "sauvageons", et qui sont méchants comme des crapules, cela ne me fait rien du tout. Nan, un embarquement à bord de l'ascenseur du Châteaunoir, pour un voyage jusqu'au sommet du mur, et un saut de 215 mètres de haut, afin de recevoir une flèche en plein corps, cela me convient très bien.

Game of Thrones , le paradis des excès, dévoile, au travers de cette exposition, ses traits les plus fantasques, extrêmes, et parfois grotesques. C'est une ballade dans ce monde fait de complots, de morts (456 en 5 saisons), d'amours déglingués, et d'incestes dégoutants. Un univers dans lequel l'enfant est un killer. Et la femme, dotée d'une puissance et d'une cruauté sans fin.

Les fans, masochistes sans doute, attendent la saison 6, en se rongeant les ongles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.