Cet article date de plus de six ans.

Elsa Cayat, une femme débordante de vie

écouter (5min)
Elsa Cayat a été enterrée jeudi midi dans le carré juif du cimetière du Montparnasse à Paris. Cette mère de famille et psychiatre, écrivait dans Charlie Hebdo. C'est la seule femme à avoir été abattue dans l'attaque de mercredi dernier.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les obsèques d'Elsa Cayat. Arrivées du dessinateur Luz et de la journaliste Sigolène Vinson. © Maxppp)

La presse a du rester dehors. Je fais le chemin depuis le métro, avec une jeune psychiatre. "Je ne la connaissais pas. Mais dans les associations de psy, tous la respectaient. Elle etait très active, elle bossait sur des tas de choses. Et on m'a dit qu'elle était très drôle ".

A l'entrée, blocage. Je discute avec l'une des patientes d'Elsa Cayat. J'entre avec elle. Il y a un monde fou. Un parterre de psychiatres, très dignes. Hortense, la fille d'Elsa, est entourée de ses copines. On entend peu de pleurs. Les larmes couleront plus tard, ailleurs, sauf pour un patient de la psychiatre. En larmes, le jeune homme raconte que "Cayat" comme il l'appellait, lui a sauvé la vie, cette vie qu'il voulait quitter à jamais. Quelle ironie du sort....

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.