C'était comment ?, France info

C'était comment ? L'Amérique en galère

Trump ou Clinton ? Le moment est historique, même dans Paris. La tournée des bars américains de Nathalie Bourrus. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Harry\'s bar à Paris, organise à chaque élection américaine, un straw vote ( vote de paille) 
Le Harry's bar à Paris, organise à chaque élection américaine, un straw vote ( vote de paille)  (FR?D?RIC DUGIT / MAXPPP)

C’était… la trouille. J’arrive, décontractée, au Harry’s bar, célèbre rendez-vous des Américains de la capitale, quand je découvre l’endroit en plein chantier. "Mince, vous êtes en travaux ! Le jour des élections ? C’est pas possible !"

La dame : "Mais nan, on se prépare pour ce soir". Moi, complètement borderline (pire qu’une américaine flippée) : "Ah vous me rassurez ! Et on peut venir ?"

Elle, aussi tendue que moi : "Non non, tout est plein à craquer !" Moi, à la porte : "Et vous en pensez quoi de ces élections ?"

Elle : "Bon, on est à la bourre là"

Aih aih aih je sens que je vais bien bien ramer, dans cette Amérique parisienne, au ventre noué. Le tout emmené par un reporter (Moi) obsédée par le visage orange de Donald Trump, et les sourires en forme de dollars d’Hillary Clinton.

Il se met à grêler. Mince, je suis sûre que c’est un signe. Et je me dis : si ça s’arrête, elle est élue. Sinon, c’est lui. Je marche jusqu’au métro. Ah, ça s’arrête… Vous voyez où j’en suis, c’est grave.

Je longe les couloirs et ne cesse de tomber sur une affiche : Inferno, avec Tom Hanks. Encore un signe ? Je suis complétement flippée. Direction, chez Joe Allen.

C’est ouvert, c’est déjà ca. Ambiance chaleureuse, tables avec nappes blanches, en tissu. Drapeaux, partout. Télé branchées sur CNN. Un portrait de Barack Obama, "Yes we can". J’ai presque envie de pleurer, tant cette élection miraculeuse me paraît loin.

Je m’assois au bar, je commande la soupe du jour, et un bagel’s. Je me penche vers ma voisine, de Pennsylvanie.  "Vous le sentez comment ce scrutin ?" demande-je.

Elle : "Je suis mal à l’aise."

Vous n’avez pas l’impression que l’Amérique est tombée dans un trou noir ?

Une américaine à Paris

Les angoisses me reprennent. Un trou noir ? Pourquoi pas le néant ? "On est comme dans un avion, avec des sacs de vomis qui seraient pleins" ajoute-t-elle. 

Bon appétit ! Je me décale, vers mon voisin. "Qui va l’emporter selon vous ?" "Sans doute elle." 

Moi : "Ah cool."

Lui : "Mais la campagne a dévasté l’Amérique.Trump est allé très très loin. Il a révélé, à des gens, ce qu’ils pensaient, au fond d’eux et ça c’est très dangereux."

On est tous dans un avion, plein de vomi, qui va se crasher. Un homme se met à chanter. L’hymne américain retentit. Tout le monde rit.

Y a pas de quoi. On tombe à pic. Y’a plus de parachute. Je n’ai pas fini mon bagel !

Vivement le réveil, mercredi matin.

Le Harry\'s bar à Paris, organise à chaque élection américaine, un straw vote ( vote de paille) 
Le Harry's bar à Paris, organise à chaque élection américaine, un straw vote ( vote de paille)  (FR?D?RIC DUGIT / MAXPPP)