Cet article date de plus de six ans.

Allo quoi... monsieur le deputé!

écouter (5min)
La très controversée loi sur le renseignement est votée demain par les députés. Elle a été débattue en référé, soit en "express". Les grandes associations de défense des droits de l'homme, mais également les syndicats de magistrats ou encore la cnil ont émis de fortes réserves sur ce texte, selon eux, trop liberticide.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (C'était comment ? © RF / Nathalie Bourrus)

"Bonjour, excusez moi de vous déranger... Nous voulions savoir ce qu'allait voter le député Wiliam Dumas demain, à l'Assemblée nationale?"

Celui qui parle est un militant. Mais au bout du fil, pas grand chose...tiens, ca coupe d'ailleurs...silence radio.

A côté de lui, un autre jeune homme crie, c'est le superviseur en chef: "Zanetti!! qui veut faire Zanetti??"

Pas de réponse. Une fille s'en empare.

Une dame, la doyenne des militantes, : "J'ai eu Benoit Hamon!".

Tous en coeur, soulagés: "AAAAAAAAAhhhhhhhhh".

Elle, les mains levées: "On se calme...J'ai eu son assistante...elle me dit qu'il va peut être voter Contre la loi..Peut être Pour..."

La dame est agaçée.

En fait, ils ont les assistants parlementaires au téléphone, pas les députés. Et les attachés savent mais ne disent rien, ou semble t il ne connaissent pas les intentions de leurs patrons.

"D'ailleurs, vous n'avez pas des 06 de députés, ca nous aiderait..."

Moi: "Ben, si. Mais je peux pas faire ça, je ne suis pas militante, je suis journaliste".

Ils comprennent. Pas trop le choix, on va dire.

Le matin, ils ont droit à la visite d'Eva Joly, de Pierre Laurent...

Tiens, une frondeuse entre dans la grande pièce.

Barbara Romagnan, députée du Doub, ne comprend pas que des socialistes aillent voter une loi, alors que "toutes les associations, les syndicats de magistrats de tout bord, la Cnil, émettent des reserves, ou sont contre!".

Derriere elle, un hémicycle a été dessiné, avec les visages de tous les députés français.

Des post it en forme de coeurs, roses, sont decernés à ceux et celles qui soutiennent la démarche des militants.

Et pour ceux qui ne répondent pas: c'est un post it de réprimande. Un rond de couleur jaune: Carton!

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.