Présidentielle 2022 : les débats télé, clasher c’est gagner ?

écouter (19min)

À peine la campagne entamée, les débats télévisés pleuvent sur cette présidentielle et prennent des airs de rings. L’arme du clash sera-t-elle décisive pour 2022 ? Pour ce troisième épisode de "C'est tout com'", Laetitia Krupa et Gaspard Gantzer reçoivent la journaliste politique Nathalie Saint-Cricq.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des spectateurs devant le débat Zemmour-Mélenchon sur BFMTV le 23 septembre 2021 (BERTRAND GUAY / POOL)

Zemmour et Mélenchon, Jadot et Rousseau, Pécresse et Darmanin... Les débats sont-ils, plus que jamais, l'alpha et l'omega de la campagne ? L'élection présidentielle de 2022 va-t-elle se transformer en match de boxe ou plutôt de catch permanent ? La télé doit-elle jouer le rôle de ring, et finalement, est-ce que clasher, c'est gagner ?

Dans ce nouvel épisode, la journaliste Laetitia Krupa et Gaspard Gantzer, ancien conseiller en communication à l’Elysée, aujourd’hui à la tête d’une agence de communication, analysent la mécanique infernale et addictive des débats télévisés, et surtout leur rôle dans la campagne présidentielle.

Avec eux pour en parler, Nathalie Saint-Cricq, éditorialiste politique chez France Télévisions. Christian Salmon, auteur de "l'Ere du clash' et de "La tyrannie des bouffons", livre aussi son analyse. Depuis le naufrage de Marine Le Pen dans le débat de l'entre-deux-tours en 2017, et depuis la tornade Trump qui a imposé l'outrance en art de la communication politique, les face-à-face rythment plus que jamais la campagne et s'imposent comme des temps forts voire décisifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.