Week-end d’activités ludiques en famille avec "Monument jeu d'enfant"

écouter (3min)

À l’occasion des vacances de la Toussaint, zoom sur la 24e édition de « "Monument jeu d’enfant", les 22 et 23 octobre. Le Centre des monuments nationaux invite petits et grands à explorer différents édifices en famille, en faisant le plein d'activités ludiques et pédagogiques.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Lors de la 24ème édition de l'opération nationale "Monument Jeu d'Enfant", les juniors et leurs familles peuvent participer à des ateliers de découverte de danse contemporaine, des représentations théâtrales, initiations à la sculpture et au croquis, mais aussi à des ateliers de couture et de broderie, de peinture, de dessin numérique…   (CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX)

"S’amuser tout en apprenant" : c’est le mot d’ordre de "Monument jeu d’enfant" ! Palais, châteaux, sites archéologiques et abbayes, 52 monuments du Centre des monuments nationaux (CMN) se dévoilent à travers toute la France grâce à une palette d’activités destinées aux 5-12 ans et à leurs familles.

Un rendez-vous culturel haut en couleurs, où l’on s’élance dans un jeu de piste homérique pour désigner la meilleure école de sorcellerie du monde, au château Renaissance de Bussy-Rabutin en Bourgogne… On peut aussi faire un saut dans les années folles le temps d’un spectacle immersif, au château de La Motte-Tilly dans l’Aube.

Ulysse, 12 ans, a ainsi visité à Paris la chapelle expiatoire construite en mémoire de Louis XVI et de Marie-Antoinette sur l’emplacement de l’ancien cimetière de la Madeleine.,"C’est là où sont enterrés les cœurs de Marie-Antoinette et Louis XVI. Nous, on avait fait une sorte de jeu de société où on devait récupérer des diamants tout en répondant à des questions sur la chapelle expiatoire." Avec en prime un goûter distribué aux enfants en fin de séance. Et surtout pas de soupe à la grimace !

Avec "Monument jeu d’enfant", Joséphine, 8 ans, a quant à elle exploré le Panthéon. "On avait dessiné des décorations d’architecture et ça avait donné à la fin une maquette. Et y avait plein d’autres enfants qui pouvaient faire ça, c’était très amusant. C’était gigantesque, il y avait des fresques et plein de tableaux. On a pu faire des jeux et dessiner tout en apprenant ! Et maintenant je sais que c’est là où sont enterrés tous les hommes connus. Par exemple, Joséphine Baker !"

Du côté de l’Aquitaine, à l’Abbaye de la Sauve-Majeure, les enfants plongent dans la vie quotidienne du Moyen-Âge. Avec une initiation au tir à l’arc et à l’arbalète auprès de chevaliers, gentes dames et damoiseaux réunis sur un campement typique de cette époque. Venus l’an passé, Apolline et Antonin ont bien accroché sur l’architecture de l’abbaye où sont sculptés des animaux fantastiques : "Par exemple, il y a un basilic qui ressemble à celui d’Harry Potter", raconte Apolline avant que son grand frère ne lui réplique : "Non, c’est pas celui-là ! Le basilic d’Harry Potter c’est juste un serpent, celui qu’on a vu a des pattes." Les débats font aussi partie du jeu !

Les juniors peuvent également enquêter sur la disparition d’insignes royaux de Louis XV au Palais du Tau à Reims, ou assister à une conférence flamboyante sur les dragons au château de Carrouges, dans l’Orne.

"Monument jeu d’enfant", c’est donc le week-end prochain ! Les activités pour les juniors sont gratuites, les adultes qui les accompagnent bénéficient du tarif réduit.

"Je conseille d’y aller parce que c’est vraiment chouette. On peut apprendre sans s’ennuyer", conclut Joséphine.

Réservation sur le site des monuments nationaux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.