Cet article date de plus de six ans.

Londres, capitale du rugby, mais pas que...

écouter (5min)
C'est mon week-end ! Chaque jeudi, sur France Info, des idées d'escapade pour quelques jours, avec Emmanuel Langlois. Aujourd'hui, vous nous emmenez à Londres !
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Londres vu des airs, avec le Shard, plus haut gratte-ciel d'Europe © DR)

Londres où débute demain la Coupe du monde de rugby. L'Angleterre joue contre les îles Fidji à Twickenham et la France samedi face à l'Italie. Mais Londres, ce n'est pas que le rugby !

Pas si sûr. Londres, c'est un peu le Phoenix, qui se réinvente sans cesse et depuis quelques années, pousse en hauteur. Comme le Shard, 310 mètres de haut, le plus haut gratte-ciel d'Europe, vue plongeante sur le Tower Bridge et la Tamise. Au 72ème étage, une vue incroyable à vos pieds, mais comptez près de 30 euros pour monter.

Au restaurant SushiSamba, au cœur de la City, le quartier financier de Londres. Mélange de cuisine d'Amérique du Sud et d'Asie. Au 38ème étage de la Heron Tower, qui vient d'être construite, à 230 mètres de hauteur. Comptez un peu plus de 20 euros le plat. On peut aussi prendre un verre au bar en terrasse.

 (Le restaurant SushiSamba, au sommet de la Héron Tower © DR)

Le plus ancien restaurant français de Londres, où le général de Gaulle avait pris ses habitudes, le « Mon Plaisir » à Covent Garden, au cœur du quartier des théâtres. C'est un peu quatre salles quatre ambiances. Le bon plan, c'est de venir dîner entre 18H45 et 19H15, le menu est à 20 euros. Alain Lhermitte est le propriétaire de Mon Plaisir depuis près d'un demi-siècle.

  • Shoreditch, Hackney & Dalston, dans l’est de Londres, très tendance, cool, relax, arty et branchés, avec de plus en plus de boutique-hôtels qui ouvrent, comme le Hoxton Shoreditch. Avec ses sièges en cuir aux couleurs sombres, ses murs en briques rouges, et ses meubles métalliques industriels, l'endroit a un petit quelque chose de New York. Comptez entre 130 et 200 euros la nuit.  

Brixton, dans le sud de Londres : alternative à Shoredicth, c’est le nouveau quartier des branchés. Le lieu symbolise la révolte et la lutte des années 90, garde son aspect super cosmopolite avec un mélange de cafés branchés, galeries d’art, marchés et restaurants éphémères au Brixton Village Market

A la Tate Modern, installée dans une ancienne centrale, le monde est Pop ! L’expo ouvre aujourd'hui et jusqu'en janvier. C’est l'histoire du Pop Art sous toutes ses facettes, la politique, le corps, la société de consommation, la mode, et en technicolor, de l'Amérique latine à l'Asie et de l'Europe au Moyen-Orient, Le mouvement avait fait le tour de la planète dans les années 1960 et 1970. Des collections privées et publiques inédites.

En Eurostar, 2H15 de Paris jusqu’à la gare Saint-Pancras en plein centre. Liaisons directes aussi maintenant depuis Lyon, Avignon et Marseille. Aller-retour à partir de 89 euros à 123 euros. 

La coupe du monde de rugby, bien sûr, le trophée Webb Ellis ! Mais ce ne sera pas avant le 31 octobre,  jour de la finale à Twickenham ! Et sinon, du thé, un mug, un magnet ‘cabine téléphonique’, quelques pièces vintage pour les accros de la mode, un tee-shirt "I love London", un parapluie, ou une figurine Solar Queen, la reine d'Angleterre qui agite la main, sans pile, grâce à l'énergie d'un petit panneau solaire panneau solaire dans son sac à main. So British !

 (Solar Queen, agite la main grâce à l'énergie solaire © DR)

Aller plus loin

Visit London, l'Office de tourisme de Londres, le guide officiel de la ville de Londres

The View from the Shard

Le restaurant français "Mon Plaisir" à Covent Garden

La galerie Tate Modern

Le Brixton Village Market

La Whitechapel Gallery

Aller à Londres en Eurostar 

La figurine Solar Queen

L'hôtel Hoxton Shoreditch

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.