Cet article date de plus de cinq ans.

Escapade nature à Chambord

écouter (5min)
C’est mon week-end avec Ingrid Pohu. Nous partons dans le Loir-et-Cher prendre l’air au domaine national de Chambord, à 15 km de Blois. Le château de Chambord ouvre pour la première fois au public ses cuisines aménagées à la fin du 18e siècle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Le château de Chambord © Maxppp)

Le plus vaste château de la Loire a été édifié à partir de 1519 sous le règne de François 1er.

Propriété de l’Etat depuis 1930, Chambord est à l’origine un château construit à la gloire de François 1er qui a passé ici 73 jours sur un règne de 32 ans. C’est peu mais ce qui compte c’est la charge politique et conceptuelle qu’il a voulu y laisser. Parce que Chambord, c’est aussi l’emblème de la Renaissance française à travers le monde.

Son architecture aurait été inspirée par Léonard de Vinci. Ses pinacles et ses tourelles s’étirent vers le ciel, face à ce palais en pierre de tuffeau blanc, on reste béat devant tant de beauté. Dans ce château habité par les salamandres, emblème de François 1er, on retient le majestueux escalier hélicoïdal et ses deux hélices. Pour la forme, c'est un peu comme une glace à l’italienne avec deux parfums qui tournent sans se mélanger.

 

En parlant de glace, vous avez donc découvert en avant-première les cuisines de Chambord tout juste restaurées ?

Elles ont été aménagées vers 1780-82 par le marquis de Polignac au RDC du donjon. Accrochée au mur, une grande turbotière en cuivre. Ici un moule à gaufre que n’aurait pas renié le capitaine Haddock, là un tournebroche avec des poids en pierre pour le gibier. La forme des pièces et leur usage n’a pas tellement évolué ce sont les technologies de cuisson qui sont devenues beaucoup plus précises.

 (Cuisine du château de Chambord)

Et de cuisine, il en est aussi question dans le nouveau spectacle équestre qui débute samedi à Chambord ?

 

"François 1er, le roi chevalier" est raconté par Jacques Weber. Ce matin-là dans les écuries du Maréchal de Saxe on répète une scène de comédie dans les cuisines du roi. Ici pas de combat à l’épée mais avec des broches à rôtisseries ! Le metteur en scène Taïra Boré a écrit cette scène en pensant à Louis de Funès, c’est en ce sens qu’elle dirige l’un de ses comédiens. "Je le fais donc travailler sur ces ruptures permanentes qu’a de Funès. Un coup il est fayot avec le roi, deux secondes après il tape ses marmitons avec un torchon. Et ça, ça doit aller très très vite c’est pour cela que je lui recommande de regarder L’aile ou la cuisse."

 

Chambord c’est aussi sa forêt. Et il y a de quoi faire car la superficie du domaine de Chambord équivaut à celle de Paris intramuros ?

  Soit 5.440 hectares! Pour 18€ on parcourt la forêt à 20 km/h en 4x4 avec un guide nature. En 1h30, on observe biches, cerfs et mouflons. Mais aussi les bêtes rousses et noires qu’on chassait au temps de François 1er… je veux parler des sangliers avec leurs marcassins.****

D imanche 1er mai c’est aussi jour de brocante à Chambord ?

C’est l’une des plus grandes de France. Coup d’envoi à 5h30 du matin !

Paris-Chambord en train, une heure et demie, 60 € l’AR.

EN PRATIQUE

Chambord.org

reseravtions@chambord.org

Tel. : 02.54.50.50.40

Le château est ouvert toute l’année, sauf le 1er janvier, le 1er lundi de février et le25 décembre.

Tarifs : 11 euros, tarif réduit 9 euros. Entrée gratuite pour les moins de 18 ans et 18-25 ans ressortissant de l’UE.

Gîtes haut de gamme : gites-chambord@chambord.org

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.