Cet article date de plus de quatre ans.

C'est mon week-end. Athènes sous la neige

écouter (3min)

Cap sur Athènes, à 3 heures 20 de Paris. Pour beaucoup, la meilleure saison pour voyager en Grèce c’est l’été : on profite des plages et du soleil. Mais ça vaut aussi le coup de partir en city break à Athènes en ce moment car, sous son manteau d’hiver, la capitale grecque cache bien d’autres atouts.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Athènes sous la neige, le 10 janvier 2017. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)

Visiter Athènes en plein hiver, voire sous la neige. Une destination intéressante, car cette capitale grecque présente d'autres atouts que ses plages et son soleil.

Moins de touristes, pas de cagnard, se balader sous dix degrés ça reste agréable. Autre avantage, en basse saison on trouve des billets d’avion moins chers. En février, Air France propose un A/R direct à 170 euros. C’est génial de (re)découvrir Athènes et le Parthénon sous une couette de neige. Et de respirer l’histoire de la Grèce antique dans le superbe musée en verre de l’Acropole.

 L’hiver aussi, Athènes est très vivante

Comme le souligne Thania Antonopoulou, Athénienne de 31 ans, "même en hiver bien sûr, vous verrez des jeunes et des moins jeunes sortir faire la fête après deux heures du matin et profiter de la vie !" Dans le quartier historique de Plaka à côté de la place Monastiraki, par exemple. En journée, en dégustant un souvláki (brochette à la viande avec une sauce tadziki à l’ail), on descend les jolies rues animées d’Areopagitou et de Keramikos. Il y a toujours un air de musique qui flotte et nous, on en pince pour les cordes du bouzouki, la guitare traditionnelle. Après avoir assisté à la relève de la garde devant le parlement, on peut déambuler entre les grandes villas du quartier chic de Kolonaki.  De l’autre côté, on traverse le quartier alternatif d’Exachai où l’on parle beaucoup politique, comme on dit à Athènes c’est le quartier des révoltés. Et les voix se font aussi entendre le samedi matin dans le grand marché ouvert de la rue Kallidromiou.

Des grillades à savourer toute l'année 

Dans le quartier bourgeois de Kifissia, on peut prendre un verre au Moustaki bar. Moustaki qui veut dire Moustache, la moustache est à la mode chez les jeunes grecs. Ici on déguste du bon vin et des cocktails (les Grecs en raffolent) et on danse. En Grèce – et à Athènes surtout –, si on veut boire dans un bar, on doit aussi manger. On trouve des plats traditionnels chez Filema où l’on vous sert des mezzés : viandes hachées, petites salades, feuilletés au fromage. Et on se rue sur les grillades à savourer même en hiver !  "Surtout l’hiver ! insiste Thania Antonopoulou, car l’été on mange beaucoup de poissons !". Et en dessert on succombe au feuilleté baklava : "Le sucre, le miel, il faut apprécier les calories !" lance Thania.  Les Athéniens mangent tard le soir, pas avant 21 heures.

 Un bon plan pour dormir 

On peut dormir à l’hôtel "360 degrés", près de la place Monastiraki. Depuis la terrasse au dernier étage, on touche presque le Parthénon et on distingue au loin le port du Pirée où il fait bon rêver. "Voir les bateaux qui traversent la Méditerranée, ça donne vraiment envie de partir pour une aventure..." conclut Tania. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.