Cet article date de plus de quatre ans.

C'est mon week-end. À Brigue, en Suisse, la 30e édition de la fête fédérale du yodel

écouter (3min)

Jusqu'à dimanche, la ville suisse de Brigue accueille la 30e édition de la fête fédérale du yodel. 150 000 visiteurs sont attendus pour assister aux spectacles des "yodleurs".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le palais Stockalper, à Brigue dans les Alpes suisses. (PHILIPPE CLÉMENT / MAXPPP)

Direction la Suisse et le canton du Valais : à partir d’aujourd’hui, jeudi 22 juin, et jusqu’à dimanche 25 juin, la ville de Brigue accueille la 30e édition de la fête fédérale du yodel. Quelque 150 000 visiteurs sont attendus pour assister aux spectacles des "yodleurs". Avec le yodel on alterne entre voix de poitrine et voix de tête : pour s’entraîner, imiter le cri de Tarzan peut s’avérer un bon exercice. À l’origine, il s’agit d’une pratique utilisée par les bergers des Alpes suisses et autrichiennes pour communiquer d’une montagne à l’autre ou pour rassembler leurs troupeaux. A Brigue, on entendra du yodel chanté en solo et en chorale. 

Un décor grandiose qui mène jusqu’en Italie 

La ville de Brigue est située dans le sud de la Suisse : le canton du Valais est traversé par la vallée du Rhône. On y parle français et allemand. Brigue se trouve précisément dans le haut-valais au pied du col du Simplon. Pour l’avoir parcouru en voiture c’est un décor grandiose qui mène jusqu’en Italie. Pour la petite anecdote, c’est Napoléon qui fit construire cette première route moderne des Alpes à 2 000 mètres d’altitude. N’hésitez pas à faire une pause dans un restaurant d’étape, c’est là que nous avons mangé les meilleures saucisses de veau de toute notre vie… 

Le charme de Brigue réside probablement dans son centre historique vieux de 800 ans, avec ses maisons patriciennes en bois et en pierre dont l’une date de 1263. Brigue, c’est aussi son palais baroque du XVIIe siècle : le château Stockalper avec ses trois tours orientales coiffées de bulbes métalliques façon contes des Mille et Une Nuits. Ne manquez pas le marché du samedi matin, nous y avons redécouvert le gruyère… 

Réputée pour ses bains thermaux

La région de Brigue est aussi réputée pour ses bains thermaux. A un quart d’heure en bus se trouve Brigerbad, l’une des plus grandes stations thermales en plein air de Suisse à 650 m d’altitude. Sauna, spa… pour faire trempette au milieu des Alpes valaisannes, il y a aussi une rivière. Le forfait journée coûte 22 euros.

Au départ de Brigue, de belles randonnées à pied sont également possibles, par exemple, le long de la Rampe de la ligne de chemin de fer du Lötschberg, où l’on marche au bord des bisses, ces canaux qui captent l’eau des rivières et des glaciers, creusés dans les alpages par les montagnards du Valais pour alimenter les villages en eau et irriguer les vignobles. La construction de ces bisses représente une formidable prouesse.

D'excellents vins parfaits pour l'apéritif

Côté agapes, notez que l'on trouvera d’excellents vins dans le Valais. Notre préféré : le fendant du Valais, léger, fruité, parfait pour l’apéritif. Et c’est aussi avec ce vin blanc sec qu’on trempe les tranches de pain à la croute au fromage valaisanne à trois étages... À réserver aux estomacs solides.

Pour s’y rendre, prendre un TGV depuis Lyon ou Paris jusqu’à Lausanne ou Genève, puis une correspondance jusqu’à Brigue. Longez le lac Léman, le nez collé à la vitre... le voyage a déjà commencé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.