C'est mon époque, France info

Publicité sur internet : quel bilan pour l'opération anti ad-blocker ?

Pas de contenus gratuits sans publicité. Les sites d'information en ligne ont lancé fin mars une campagne de sensibilisation auprès des internautes adeptes des bloqueurs de pub. Ces logiciels sont de plus en plus téléchargés et présentent la seule alternative pour échapper aux publicités intrusives. Il faut dire qu'en la matière les sites sont allés très loin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(illustration prétexte © Fotolia)

Ils ont le vent en poupe les bloqueurs de publicité. Les internautes sont de plus en plus nombreux à s'en servir pour échapper aux réclames intrusives qui ne cessent d'envahir les sites d'information notamment. Face à ce succès, les éditeurs ont lancé fin mars une campagne de sensibilisation pour tenter de ramener les internautes à la raison. Il leur a été demandé de neutraliser leur adbloker (un logiciel qui permet de bloquer les pubilcités quand on se connecte sur internet) afin d'autoriser l'affichage des publicités. En cas de refus, les sites avaient une palette de sanction à leur disposition, soit ils interdisaient  purement et simplement la lecture des articles, soit ils en floutaient une partie.

Résultats positifs 

Face à ce dilemme, entre 10 et  20 % des lecteurs équipés de bloqueurs de publicité l'ont désactivé pour pouvoir consulter leurs sites d'information favoris.  Ces chiffres ont surpris les initiateurs de cette campagne. Ils s'attendaient à moins.  Au Figaro.fr et au Parisien.fr, par exemple, le taux de désactivation a été de 17 %. Pour l'Equipe c'est monté jusqu'à 55%. Et l'on voit bien avec ce dernier exemple qu'il est plus facile de demander à un internaute de désactiver son bloqueur de pub lorsque l'on est incontournable dans son secteur ce qui est le cas notamment de l'Equipe pour l'info sportive. Finalement au travers de ces chiffres, on se rend compte que le lecteur peut comprendre la nécessité de la publicité pour financer des contenus gratuits, en revanche ce qu'il ne comprendra jamais c'est la raison pour laquelle on lui inflige des publicités intrusives allant même jusqu'à empêcher la bonne lecture des articles. Pas étonnant dans ces conditions que les bloqueurs de publicité connaissent autant de succès.

 

La publicité digitale à réinventer

En fait, l'essor des bloqueurs de pub montre que la publicité digitale telle qu'elle est concue aujourd'hui est arrivée en bout de course. Sur ce point ,la suite est à inventer et c'est un véritable défi pour les publicitaires. A eux d'imaginer de nouveaux formats afin de rapprocher les marques des consommateurs, car, aujourd'hui, on a juste envie de fuir tellement le rejet est fort. 

(illustration prétexte © Fotolia)