C'est mon époque, France info

C'est mon époque. Bientôt le retour des tomates avec du goût

Seulement une personne sur trois se dit satisfaite lorsqu'elle mange une tomate. Et c'est à cause de la disparition du gène qui donne bon goût, un gène que les scientifiques viennent de découvrir.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Avec le temps, les tomates ont perdu leur goût. Des scientifiques promettent aujourd\'hui de le restaurer.
Avec le temps, les tomates ont perdu leur goût. Des scientifiques promettent aujourd'hui de le restaurer. (VIRGINIE QU?ANT / BIOSGARDEN)

Une personne sur trois seulement se dit satisfaite lorsqu'elle mange une tomate, selon une enquête de l'association de consommateurs CLCV. Mais patience, on va bientôt retrouver le bon goût des tomates d'antan. Des chercheurs aux États-Unis et en France viennent de découvrir les gènes responsables des arômes dans ces fruits. Ces gènes ont malheureusement disparu de nos tomates contemporaines, alors que les vieilles variétés biscornues contiennent nettement plus de ces fameuses molécules du goût. L'objectif des scientifiques aujourd'hui est donc de remplacer ces gènes poussifs pour créer une nouvelle tomate plus savoureuse : ce sera possible d'ici trois ans, estiment les Américains.

Des tomates belles mais fades

Ces gènes ont en effet disparu de nos fruits au fil du temps. Depuis les années 50, on se préoccupe de la conservation des tomates, de leur couleur, de leur régularité, de leur résistance aux manipulations, aux maladies... Mais pas de leur goût ! Un exemple flagrant : la tomate Daniela, créée dans les années 90. Une tomate ronde et rouge qui reste ferme et belle jusqu'à trois semaines après sa cueillette... Mais ne lui demandez pas d'avoir du goût !

Évitez le réfrigérateur 

Il n'y a pas que les gènes défaillants qui sont responsables de la perte du goût de nos tomates. L'an dernier, des chercheurs américains ont démontré que tomates et réfrigérateur n'allaient pas du tout ensemble. Les gènes du goût ne supportent pas le froid : en dessous de 20°, ils arrêtent la fabrication des arômes. Au bout de trois jours, c'est même irréversible.

Un peu de bon sens

En attendant les "tomates du futur", que les scientifiques nous promettent d'ici quelques années, il y a quelques règles à respecter pour manger de bonnes tomates. Les tomates cueillies orange n'auront jamais le goût de celles qui ont mûri jusqu'au bout : c'est en effet au dernier moment que se développent les saveurs. On peut donc opter pour des circuits de distribution courts, aussitôt cueillie, aussitôt mangée. Et puis, il faut peut-être s y résoudre : passé l'automne, ce n'est plus la saison des tomates. Il faudra attendre le mois de mai... Ou ouvrir une boite de conserve !

Avec le temps, les tomates ont perdu leur goût. Des scientifiques promettent aujourd\'hui de le restaurer.
Avec le temps, les tomates ont perdu leur goût. Des scientifiques promettent aujourd'hui de le restaurer. (VIRGINIE QU?ANT / BIOSGARDEN)