C'est mon époque, France info

C'est mon époque. Acheter ses vacances aux enchères sur internet, c'est désormais possible en France

Les sites qui proposent aux enchères des offres de séjour ou des prestations de loisir sont déjà bien implantés en Europe, ils se développent en France. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le site d\'enchères de loisir VavaBid.
Le site d'enchères de loisir VavaBid. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Un Néerlandais sur quatre achète ses loisirs aux enchères sur internet : vacances, spectacles, dîners, activités sportives, c’est devenu courant aux Pays-Bas, mais aussi en Belgique. Le champion du secteur enregistre 120 millions de visiteurs par an et il débarque en France. VavaBid.fr nous promet 24 heures sur 24 plus de 300 enchères en cours. À chaque fois que nous nous connecterons des billets pour le parc Astérix, deux nuits en suite junior dans un 4 étoiles près de Paris, des entrées pour l’aquarium de Paris ou une journée au spa… L’enchère commence à un euro et la dernière personne qui mise avant la fin du temps imparti remporte l’offre, quel que soit son prix, même mini. Il n'y a pas de prix de réserve sous lequel l’offre est retirée. Tout ça peut durer de quelques minutes à plusieurs heures.

Des vacances nettement moins chères

La plateforme annonce des réductions de 60% en moyenne. Prenons un exemple au hasard sur le site, on arrive presque à ce pourcentage. Il s’agit d’une croisière commentée sur la Seine à Paris pour deux personnes, emportée par Kris à sept euros, auxquels s'ajoutent cinq euros de frais d’administration, des frais fixes pour toute enchère. Total : 12 euros, contre 28 en réservant directement auprès de la compagnie de bateaux.

Attention tout de même, il faut prendre en compte les autres frais éventuels : les repas pour une excursion de 24 heures, 60 euros pour des bagages en soute et au départ de Beauvais ou encore les disponibilités : cette visite au zoo de Beauval seulement le dimanche, et encore, une semaine sur deux, ou ces trois jours à Venise mais uniquement en novembre ou en décembre.

Méfiance encore, le principe des enchères, c’est de monter. On peut se laisser emporter par l’action. Donc l’idéal est de se fixer une somme limite avant de commencer à miser d’autant que si votre enchère est la plus haute, vous êtes tenus de l’honorer. Impossible d’annuler après coup.

Une démarche ludique

Ce genre de sites vraiment amenés à se développer en France. Hormis les sites Groupon, vente-privée, eBay, il y a déjà un leader français, le Bordelais Loisirs enchères qui se voit comme un partenaire des professionnels du tourisme. Ils peuvent ainsi valoriser leurs périodes creuses. La plateforme était seule jusqu’à présent sur le marché tricolore avec 600 000 membres revendiqués, toutes catégories socioprofessionnelles. Surtout des femmes, 70%, entre 30 et 45 ans. Des clients qui ont le sentiment de reprendre le pouvoir en fixant eux-mêmes le prix de leurs loisirs et qui sont séduits par cette tendance omniprésente, la "gamification" de nos achats. C’est désormais par le jeu qu’on attrape les consommateurs !

Le site d\'enchères de loisir VavaBid.
Le site d'enchères de loisir VavaBid. (CAPTURE D'ÉCRAN)