Upway, la start-up pour acheter des vélos électriques d'occasion

écouter (2min)

Tout l'été dans C'est mon boulot, des idées de business originales, des créations d'entreprise qui répondent à l'air du temps. Mercredi 10 août le portrait de Toussaint Wattinnes, qui a fondé Upway, une plateforme pour se procurer des vélos électriques reconditionnés.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un cycliste utilise un vélo électrique dans Paris. (AURÉLIEN ACCART / RADIO FRANCE)

Upway est tout jeune, lancé en novembre 2021. La start-up surfe sur l'engouement pour les vélos électriques et les difficultés pour s'en procurer un neuf. C'est une plateforme sur laquelle on trouve des vélos électriques entièrement reconditionnés. "On achète des vélos électriques d'occasion. Notre équipe de mécaniciens fait une inspection de 20 points de contrôle et les remet en état et ensuite on vend ses vélos électriques sur notre site à des prix qui sont de 20% à 60% inférieurs aux prix du neuf et avec un an de garantie", explique Toussaint Wattinnes.

Upway récupère des vélos qui viennent de flottes de location, mais aussi de particuliers qui veulent changer de vélo. Toussaint Wattinnes et son associé Stéphane se sont rencontrés chez Uber, où ils ont pris goût au lancement rapide de nouveaux concepts. Pour démarrer, ils se sont adressés à des investisseurs. Il a fallu lever la modique somme de cinq millions d'euros. Embaucher une vingtaine de personnes et créer un atelier à Gennevilliers, près de Paris. Avec la conviction que le marché était mûr. Il n'est pas rare qu'Upway change la batterie ou le moteur avant de le remettre sur le marché. Tout est fait pour mettre l'acheteur en confiance. Upway s'est aussi lancé en Belgique, et s'apprête à conquérir l'Allemagne et les Pays-Bas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.