Cet article date de plus de neuf ans.

"Une idée, un boulot" : il transforme des containers en habitation de loisirs

écouter (5min)
"Une idée, un boulot", comme tous les vendredis. Le parcours d'un créateur d'entreprise qui a "inventé son emploi", à partir d'une idée simple et d'une mise de fonds abordable. Aujourd'hui l'histoire de Stéphane qui a transformé des containers en mobile-homes, design et confortables.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Quand il a quitté la société pour laquelle il travaillait comme
directeur de la communication, Stéphane Poulet a eu envie de créer un
camping. Mais n'importe lequel : un camping comme il n'en existe pas,
design, beau et fonctionnel. Enfant, il a rêvé de cabanes dans les
arbres, mais là, son choix va se porter sur... les containers. Ces
boites de 12,13  mètres de long sur 2,44 de large trouvent grâce à lui
une nouvelle vie : leurs parois se rabattent pour former des terrasses, à
l'intérieur des lits se déplient, des cloisons isolent les différents
espaces. Stéphane a travaillé un an avec des architectes et un bureau
d'études. Il lance ensute Volume,
des boîtes habitables à installer où l'on veut. Il s'appprête à
commercialiser aussi ses containers sur des parcelles de terrain, près
d'un lac, à une demi-heure de Lyon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.