Cet article date de plus de neuf ans.

Un salarié sur trois a connu une restructuration en 2012

écouter
Les entreprises ont la bougeotte : 31% des salariés ont connu une réorganisation ou une restructuration au cours de l'année qui vient de s'écouler. Des changements qu'ils disent avoir du mal à supporter. Du coup, 21% d'entre eux disent prendre des arrêts maladie alors qu'ils ne sont pas malades.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Anne-Sophie Godon, qui a dirigé l'étude annuelle sur la santé et le bien-être menée par la mutuelle Malakoff Médéric.

Le certificat médical d'un marabout jugé valable

Pour excuser une absence au travail, on peut présenter le certificat "médical" d'un marabout. Ce type de certificat est valable... à condition d'habiter en Afrique du sud. L'histoire est celle de Johanna Mmoledi. Elle travaille dans une auberge de Pretoria et elle a quitté son travail pendant un mois pour aller consulter un "sangoma", un guérisseur traditionnel. Johana Moledi assure qu'elle est "gravement tourmentée par ses ancêtres" et que seul un sangoma pourra les apaiser. Elle demande un congé sans solde à son employeur... qui lui refuse. Elle décide de partir quand même, le temps qu'il faudra pour calmer ses aïeux.
A son retour, son patron lui annonce qu'elle est virée. Pourtant elle a un certificat de son sangoma. Johanna va donc devant les tribunaux... Et la cour d'appel du travail finit par dire que ce type de document est valable. "L'Afrique du sud, rappellent les juges, est une société multiculturelle, où la culture occidentale ne peut pas prendre le pas sur les cultures africaines". Du coup, un grand débat est ouvert dans le pays pour encadrer la profession de guérisseur traditionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.