C'est mon boulot, France info

Un challenge interentreprises pour inciter les salariés à marcher davantage

Le challenge Bewalk fait marcher plus de 8 000 salariés. Parce que marcher est excellent pour la santé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des entreprises veulent inciter leurs salariés à marcher davantage.  
Des entreprises veulent inciter leurs salariés à marcher davantage.   (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Marcher, c'est bon pour la santé. Selon l'Organisation mondiale de la santé, il faudrait faire 10 000 pas par jour. Pour inciter les salariés à marcher davantage, un challenge interentreprises débute lundi 13 mai et va durer toute la semaine.

Ce challenge, il s'appelle Bewalk, il va faire marcher 8 000 salariés dans 200 entreprises. Ils sont organisés en équipes de quatre. Et ils vont compter leurs pas.
Grâce à une appli à télécharger sur leur smartphone. Ils vont se suivre les uns les autres, évaluer leur classement national. À la clé, il y a de bonnes habitudes à prendre, des bons moments à passer entre collègues qui se connaissent peu, et aussi, au passage, un week-end à gagner à La Plagne, avec des sportifs comme Marie-José Pérec, Laurent Blanc, Fabien Galthié ou Guy Forget.

Aller au travail en marchant

Pour marcher davantage, la solution passe d'abord par abandonner la voiture ou les transports en commun pour venir au travail à pied. Et de le faire tous ensemble, comme l'explique Mélanie Lefranc, qui organise ce challenge Bewalk au Grand Palais, à Paris : "Certains s'organisent pour venir ensemble, le premier prend le deuxième, puis le troisième puis le quatrième membre de son équipe sur le chemin, pour venir travailler. On profite aussi de la pause déjeuner pour aller se balader : on a la chance d'être dans Paris, on peut aller sur les quais. Ça créé du lien en dehors du travail."


Créer du lien mais avant tout d'user ses semelles. Pour Mélanie Lefranc, par exemple, c'est dix kilomètres de marche chaque jour pour venir au travail et rentrer chez elle. "À la fin de la semaine, dit-elle, on est content que ça s'arrête.
Au Grand Palais, il y avait 25 équipes de quatre l'an dernier, pour participer à ce challenge Bewalk. 29 équipes cette année. Et pour la précédente édition, ils avaient totalisé plus de 9,6 millions de pas."

La sédentarité au travail, c'est un vrai problème

Des études épidémiologiques récentes ont révélé que la sédentarité était associée à plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire, tels qu’un taux de cholestérol élevé ou un tour de taille trop important. Mais des chercheurs américains ont récemment montré que trois séances d'activité de cinq minutes par jour permettait de limiter ces risques. La simple marche à pied suffit. Le fait de travailler debout – de plus en plus de bureaux le permettent – pousse aussi à bouger plus.
Grâce à ce challenge Bewalk, une personne sur deux déclare avoir changé ses habitudes, comme de marcher pour aller au travail ou tout simplement préférer les escaliers à l'ascenseur. Toujours ça de gagné.

Des entreprises veulent inciter leurs salariés à marcher davantage.  
Des entreprises veulent inciter leurs salariés à marcher davantage.   (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)