Télétravail : une étude révèle que l'on est moins créatif en visioconférence qu'en présentiel

écouter (3min)

Les échanges en visioconférence aboutissent à des idées moins créatives que les interactions en présentiel. C'est ce que révèlent des chercheurs américains dans une étude mercredi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme en télétravail devant son ordinateur pendant une visioconférence, le 2 janvier 2022.  (VANESSA MEYER / MAXPPP)

Que ce soit par Zoom, Teams ou Skype, plus moyen d'échapper aux visioconférences. Seulement voilà, une étude de la très sérieuse revue scientifique Nature démontre que l'on a moins d'idées créatives en visioconférence. 

C'est une étude qui a réuni plusieurs experts en marketing des universités de américaines de Columbia et de Stanford, qui vient de faire la une de l'incontestable revue scientifique. Alors qu'aux États-Unis, selon de récents sondages, pas moins de 20% des journées de travail se feront depuis le domicile, et impliqueront donc toujours plus de visioconférences, le résultat du travail des chercheurs jette un froid. Ils ont voulu connaître les effets de cet abandon des interactions physiques sur l'innovation. Autrement dit sur la capacité à générer des idées nouvelles.

Les chercheurs ont commencé par répartir des étudiants en deux groupes. Certains étaient disposés par paire dans la même pièce, d'autres se parlaient en visioconférence. Chaque équipe avait cinq minutes pour trouver des usages innovants à des produits déjà existants, comme un frisbee ou du papier bulle. L'expérience a été reproduite en entreprise auprès de 1 500 ingénieurs situés dans cinq pays. Idem, certains tenaient des réunions en physique, d'autres se parlaient par écrans interposés. Tous devaient proposer des produits innovants pour leur société, spécialisée dans les télécommunications.

Créativité inhibée par les écrans


Les résultats n'ont pas été très encourageants. Ils étaient clairs : les réunions en personne produisaient environ 15% d'idées en plus que les interactions virtuelles. Et elles étaient à l'origine de 13% d’idées vraiment créatives. Petit encouragement pour les réunions en visio : quand il s’agissait de choisir les meilleures idées, déjà produites, alors la visioconférence ne constituait plus un obstacle.

Les chercheurs en ont déduit que seule la créativité était inhibée par les réunions en visio, alors que les autres compétences ne semblaient pas affectées. Mélanie Bucks, l'une des auteures de l'étude, remarque que ses témoins en visio passaient deux fois plus de temps à se regarder qu'à regarder leurs collègues. Or, dit-elle, les gens sont plus créatifs quand ils sont moins concentrés. Les appels vidéo concentrent l'attention sur un espace restreint, l'écran, et notamment sa propre image, et cela nuit à la créativité. Moralité, pour le  "brainstorming", la production d’idées nouvelles, la visio n’est pas la panacée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.