C'est mon boulot, France info

Sondage exclusif France Info : 17% des salariés disent que certains de leurs collègues boivent au travail

Selon un sondage exclusif Obéa Infraforces pour France Info, 17% des salariés français estiment que certains de leurs collègues travaillent sous l'emprise de l'alcool. Un chiffre encore plus important chez les ouvriers et les travailleurs des bâtiments et travaux publics (BTP).

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Selon une enquête Obéa Infraforces *, 17% des salariés disent avoir déjà vu des collègues ivres au travail. Un chiffre bien plus important chez les ouvriers : 28% d'entre eux estiment que certains de leurs collègues travaillent sous l'emprise de l'alcool, et dans le BTP le chiffre monte même à 32%...
Ce sondage indique en outre que lors des occasions festives (pots, anniversaires, etc.), la consommation d'alcool est très fréquente ou assez fréquente pour 9% des personnes interrogées. Quelque 38% des sondés indiquent que ces pots alcoolisés interviennent "au moins de temps et temps" dans la vie de l'entreprise.
Cette forme de consommation d'alcool est plus fréquente chez les cadres (48% d'entre eux disent que l'on boit "au moins de temps en temps" à l'occasion de ces pots en entreprise) et les professions intellectuelles supérieures (49%).
Pour Patrick Buchard, alcoologue en entreprise et fondateur du cabinet Hassé Consultants, cette consommation d'alcool chez les cadres est liée au stress et à la conjoncture économique difficile.
Au cours de ces pots, 7% de l'ensemble des salariés disent avoir déjà vu des collègues ivres. Une proportion qui monte à 15% pour les ouvriers et à 18% dans le BTP.
En outre, 11% des salariés français estiment que certains de leurs collègues travaillent sous l'emprise du cannabis. Et là encore, la tendance est plus marquée chez les ouvriers : 23% d'entre eux pensent que certains de leurs collègues fument du cannabis au travail.
Enfin, un salarié sur deux (52%) - et  8 sur 10 dans les BTP - parmi ceux qui sont en contact avec des collègues sous l'emprise d'un produit, pensent que la consommation d'alcool au travail met en danger d'autres personnes.

  • enquête réalisée du 2 au 6 janvier auprès de 1022 personnes résidant en France
    métropolinaine, âgées de 18 ans et plus, échantillon représentatif
    constitué selon la méthode des quotas.
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)