Cet article date de plus de dix ans.

Soigner son "look" pour retrouver un emploi

écouter
Depuis un peu plus d'un an, Pôle Emploi propose à des groupes d'une dizaine de chômeurs de longue durée de prendre soin de leur apparence pour mieux retrouver le chemin de l'emploi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ce que ces ateliers apportent aux chômeurs et chomeuses de longue durée, avec Christine Salaün, présidente du fonds de dotation Ereel, qui organise ces journées avec Pôle Emploi.

Les expressions les plus agaçantes au bureau

C'est le site Terrafemina qui publie ce palmarès très bien vu et qui livre ce petit dictionnaire "corporate", cette nouvelle langue de bois qu'il faut maîtriser si on veut faire carrière dans le tertiaire...
On commence par une abréviation : que comprenez-vous si vous lisez LMK dans un mail ? C'est let me know, bien sûr, "dites-moi ce que vous en pensez", "dites-moi ce qu'il en est".
Une autre abréviation FYI : for your information, pour votre information. On met ces trois mots dans un mail quand on le "forwarde" bien sûr.
L'anglais règne donc en maître sur ce petit vocabulaire agaçant, et souvent on transpose sans ménagement des expressions américaines en français. Ca donne "je suis confortable avec ça" pour dire "je n'y vois pas d'inconvénient". Ou bien "ça fait du sens", pour "that makes sens". Ou encore "c'est confusant" derrière lequel le mot "confusing" ne parvient pas à se faire oublier.
"By the way", "merci de" "me faire un retour" quand vous aurez "monté cette conf call" parce que là, vous voyez, je suis "juste" "sous l'eau". "Complètement full up". J'ai une "pres" qu'il faut que je finisse asap. D'ailleurs il faudrait qu'on "brainstorme" là-dessus et j'aimerais que tout le monde pense "out of the box". D'ailleurs, il serait bien que vous preniez "le lead" dans ce dossier....
Si vous avez en avez manqué quelques uns sachez au moins que "asap" c'est "as soon as possible", dès que possible. Et que penser "out of the box", hors du cadre, c'est tout simplement avoir des idées originales...
Le français de bureau existe aussi bel et bien, mais ce français-là est à la langue de Marcel Proust ce que le mobilier de bureau est à une bergère Louis XV. C'est par exemple "au jour d'aujourd'hui" pour dire... à l'heure actuelle, "faire atterrir une proposition" pour signifier tout simplement "terminer". Et l'incontournable "mutualiser", pour partager et enfin, bien sûr, le célébrissime "revenir vers". Comme dans "on revient vers vous" qui remplace le bon vieux "on vous rappellera", qui n'était pas de bon augure...
J'attends votre "feed back" sur cette chronique qui, je l'espère, n'aura pas été trop clivante... "A minina" comme on dit, il faut saluer le travail d'Adèle Bréau, cette journaliste du site Terrafemina, pour avoir écrit ce papier "qui va bien", totalement "from scratch" - c'est à dire à partir de rien - ... pour terminer sur deux bien beaux exemples de cette insupportable novlangue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.