Reconversion à cause du Covid-19 : Cédric a quitté le métier de professeur de mathématiques pour devenir loueur de gîtes

écouter (3min)

La crise sanitaire a poussé de nombreux salariés à se reconvertir. Toute la semaine, nous leur donnons la parole. Mercredi, place à Cédric Migrenne, qui a quitté l'enseignement pour se lancer dans les locations de tourisme, à Carcassonne.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une lit dans un gîte. (MAXPPP)

D'abord en région parisienne, puis dans le nord de la France et enfin, dans son pays, à Limoux, dans l'Aude, Cédric Migrenne a été prof de maths en lycée professionnel pendant vingt ans. Un métier qu'il a exercé avec passion, mais avec quand même de petites réserves : "Je suis issu d'une famille d'entrepreneurs, je me sentais parfois à l'étroit dans ce métier.", souffle-t-il.

L'étincelle vient de la création, en janvier 2020, d'une rupture conventionnelle pour les fonctionnaires. La possibilité de partir et de toucher le chômage : "Ça a été très important pour moi parce que ça proposait de créer une rupture conventionnelle, ce qui n'existait pas pour nous. Du coup j'ai commencé  à m'informer des démarches. À ce moment-là, est arrivé le Covid. Les doutes sont apparus avec le Covid."

La crise pousse Cédric Migrenne à faire son introspection. Il en ressort une conclusion claire.

"M'orienter vers le milieu du tourisme, c'était vraiment ce dont j'avais envie."

Cédric Migrenne

sur franceinfo

Cédric a vu ses grands-parents et d'autres membres de sa famille ouvrir des gîtes et les exploiter dans l'Aude. Le prof de maths avait déjà ouvert des gîtes, il y a quinze ans, à côté de son métier. Mais là, il décide d'en faire son occupation principale. Paradoxalement, le Covid n'a pas empêché le développement de cette nouvelle activité. Les Français sont restés en France et ont redécouvert leur patrimoine. Les affaires ont été bonnes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.