C'est mon boulot, France info

Plus des deux-tiers des Français ont du mal à décrocher pendant les vacances

Une majorité de Français restent connectés en période de vacances. Un phénomène qui s'aggraverait ces dernières années, notamment à cause des smartphones.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Faut-il rester joignable durant ses congés ou se déconnecter complètement ?  
Faut-il rester joignable durant ses congés ou se déconnecter complètement ?   (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Que vous soyez déjà en vacances ou que vous partiez bientôt, la question se pose. Faut-il rester joignable pendant ses congés ? Si la réponse juridique est claire, beaucoup de salariés renoncent à se déconnecter complètement.

Sur ce point il n'y a en effet pas de doute. La cour de cassation l'a affirmé dès 2014: "Le fait de n'avoir pu être joint en-dehors de ses horaires de travail sur son téléphone portable personnel" n'est pas une faute. Quant au portable professionnel, on n'est pas censé l'emporter avec soi en vacances.
Reste qu'aujourd'hui, le maître mot dans les entreprises, c'est la réactivité. Pouvoir être joint en permanence et répondre très rapidement. Celui qui ne s'adapte pas à cette doxa, ce discours dominant, risque d'être mis à l'écart.
Et les salariés semblent l'avoir intégré si l'on en croit ce sondage qui vient de paraître. Mené auprès des 4,5 millions de candidats inscrits sur la plateforme Qapa. 67% des personnes interrogées, plus des deux-tiers, disent qu'ils ont du mal à décrocher du boulot pendant les vacances. Pour la quasi totalité des répondants, c'est un phénomène qui s'aggrave et qui est provoqué par les smartphones. À la question "Allez-vous répondre à vos mails pendant les vacances ?", 63% du panel répondent oui. En revanche, une très forte majorité ne décrochera pas son téléphone.

La peur de perdre son emploi

Pourquoi cette connexion permanente ? Plusieurs raisons sont avancées. La première, pour 27% des sondés, plus d'un quart d'entre eux, c'est la peur de perdre son emploi, tout simplement. La deuxième, plus surprenante, pour 22% de l'échantillon, c'est parce qu'ils s'ennuient en vacances ! Et enfin la troisième, c'est le conformisme, parce que tout le monde le fait...

Mais les entreprises ne doivent-elles pas garantir à leurs salariés un droit à la déconnexion ? Ce droit il est garanti par la loi depuis le 1er janvier 2017. Problème, les entreprises ne sont pas obligées de le formaliser. Elles ont juste l'obligation de négocier chaque année sur la question. La loi fait confiance au dialogue social dans l'entreprise pour régler cette épineuse question.
Dans les faits, seules 16% des entreprises ont instauré des règles de déconnexion, selon des chiffres qui datent maintenant d'un an. Et elles sont 23% à avoir rédigé une charte des bonnes pratiques.
Celles qui agissent peuvent par exemple faire figurer dans la signature des mails des mentions comme : "Si vous recevez ce message pendant votre période de repos, vous n'êtes pas tenu d'y répondre". Ou encore : "Si vous êtes connecté, respectez la déconnexion de vos collègues". Mais on est encore loin d'un droit à la déconnexion généralisé.

Faut-il rester joignable durant ses congés ou se déconnecter complètement ?  
Faut-il rester joignable durant ses congés ou se déconnecter complètement ?   (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)