C'est mon boulot, France info

Opération "No impact week" pour les entreprises qui ont plein de bonnes idées pour la planète

Certaines entreprises participent cette semaine à une opération nommée la "No impact week" où ont lieu des actions concrètes pour réduire l'empreinte environnementale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des corbeilles de fruits pour remplacer les habituelles barres chocolatées du distrubuteur.
Des corbeilles de fruits pour remplacer les habituelles barres chocolatées du distrubuteur. (MAXPPP)

La Semaine européenne du développement durable  démarre mercredi 30 mai. Certaines entreprises qui veulent aller plus loin participent à une opération nommée la "No impact week". Avec chaque jour, des actions concrètes et malines pour réduire son empreinte environnementale.

De plus en plus d'entreprises se joignent à cette opération. L'idée a été inspirée par Colin Beavan : cet Américain avait vécu un an, avec sa famille, en polluant le moins possible, c'est à dire en ayant "no impact". L'idée a par la suite été reprise par un publicitaire français : aujourd'hui, une centaine d'entreprises marchent dans l'affaire. Parmi lesquelles des grosses comme la société de conseil en informatique CGI, le Crédit immobilier de France, le Parc Astérix ou la BNP Paribas. Soit quelque 30 000 salariés qui font, chaque jour, un petit geste. Car chaque jour a sa thématique.

Le jour de la consommation responsable

Certaines entreprises proposent ainsi à leurs salariés d'apporter un plat cuisiné la veille avec des produits frais, bio et de saison. D'autres se sont fait livrer des corbeilles de fruits pour remplacer les barres chocolatées des distributeurs automatiques. Mieux, chez Nextdoor, spécialiste du coworking, on supprime les gobelets en plastique. Si on apporte son mug, le café est offert. Mardi, c'est le jour consacré à l'énergie. À l'agence de pub Mieux, qui est à l'origine de cette opération, on fait le ménage. Thomas Parouty, qui a lancé la No Impact Week : "On essaie de faire du rangement dans nos messageries. Trente e-mails dans nos boîtes de réception, c'est l'équivalent d'une heure d'ampoule qu'on éteint". On peut aussi utiliser une clé USB pour transférer des fichiers volumineux, plutôt que de les envoyer en pièce jointe..

Le jour de la finance responsable

C'est par exemple demander à mettre en place l'arrondi sur salaire. Donner les "centimes qui dépassent" sur une fiche de paie à une association de son choix. Mais il y a plein d'actions à mener, quelque soit le jour. Organiser une collecte de vêtement dans l'entreprise. Les donner par exemple à l'association La Cravate solidaire, qui habille les personnes en recherche d'emploi. Installer des petits potagers dans l'entreprise. C'est mieux qu'un ficus déplumé. C'est une start-up appelée Ciel mon radis ! qui fait ça. Ou encore planter des arbres. Reforest'Action a un programme spécial pour les entreprises. On plante des arbres à chaque contrat signé, à chaque nouveau client. Pour pêcher ce genre d'idée qui créent du lien dans l'entreprise et qui vont dans le bon sens, rendez-vous sur le site de la No impact week. Il y a même des petits Mooc en ligne, de véritables cours gratuits pour améliorer ses pratiques.

Des corbeilles de fruits pour remplacer les habituelles barres chocolatées du distrubuteur.
Des corbeilles de fruits pour remplacer les habituelles barres chocolatées du distrubuteur. (MAXPPP)