C'est mon boulot, France info

Nouveau monde. Comment gérer concrètement le droit à la déconnexion ?

Depuis le 1er janvier, la déconnexion est un droit fondamental dans les entreprises de plus de 50 salariés en France. Mais comment faire concrètement pour déconnecter ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Conserver les mails que l\'on a reçus est très mauvais pour l\'environnement et le climat
Conserver les mails que l'on a reçus est très mauvais pour l'environnement et le climat (SIGRID OLSSON / MAXPPP)

Depuis le 1er janvier, la déconnexion est un droit fondamental dans les entreprises de plus de 50 salariés en France. Le droit à la déconnexion, c’est principalement le droit pour les salariés de ne pas répondre à une sollicitation professionnelle en dehors des horaires de travail. Un email ou même un coup de fil, le soir ou pendant les vacances. Parce que la magie des objets connectés a ses limites.

Couper les serveurs

Certaines entreprises ont déjà anticipé cette disposition de la loi El Khomri. Par exemple, Axa, Areva, ou Volkswagen ont mis une pratique radicale : elles coupent automatiquement les serveurs de messageries professionnelles le soir et le week-end. Ainsi, plus aucun message ne part ou n’arrive sur les adresses professionnelles.

Différer les envois

Ce sont parfois les salariés eux-mêmes qui se sentent obligés de répondre aux messages, même si c’est en dehors de leurs heures de travail. Les managers qui travaillent tard veulent pouvoir envoyer des e-mails même s’ils n’attendent pas de réponses immédiates.

Il leur faudrait donc pouvoir différer l’envoi des messages, mais peu de logiciels de messageries proposent cette fonction. Heureusement, il existe, par exemple, l’application Boomerang (compatible Gmail, Outlook et Android) qui permet de différer l’envoi d’un courriel de plusieurs heures ou plusieurs jours. Il suffit d’installer ce petit composant logiciel sur son ordinateur ou son smartphone.

Trier les messages privés professionnels

Beaucoup de salariés utilisent le même smartphone pour le travail et pour la vie privée. Dans ce cas, pas question de l’éteindre complètement le soir à la maison. L’application Calldoor, développée par une start-up française, permet de paramétrer de manière fine les messages qui peuvent passer et ceux qui ne peuvent pas. Il est aussi possible de créer des profils d’utilisateurs, en fonction des postes occupés dans l’entreprise. Calldoor peut même prévenir automatiquement le salarié lorsque c’est l’heure de déconnecter. Cette application doit être proposée par les DRH et paramétrée en fonction des accords d’entreprises.

Tous ces outils doivent permettre, en principe, de mieux gérer l’exposition aux sollicitations numériques, histoire de préserver la tranquillité des travailleurs de tous.

Conserver les mails que l\'on a reçus est très mauvais pour l\'environnement et le climat
Conserver les mails que l'on a reçus est très mauvais pour l'environnement et le climat (SIGRID OLSSON / MAXPPP)