Les travailleurs immigrés occupent en majorité des emplois pénibles en France, selon la Dares

écouter (3min)

Quels emplois occupent les travailleurs immigrés ? Selon une étude de l'organisme statistique du ministère du Travail, il s'agit de travaux pénibles, avec des horaires difficiles et dans des métiers en tension. Un emploi sur dix est tenu en France par une personne résidant en France mais née à l'étranger.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un ouvrier porte un sceau sur un chantier. (Photo d'illustration) (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Ils se concentrent dans des professions dites "contraignantes". Parce qu'il y a des contraintes physiques, des contraintes de rythme, du travail répétitif, du travail pendant les jours non ouvrables ou en dehors des plages horaires habituelles, ou avec un morcellement des journées de travail. Les travailleurs immigrés occupent en France en majorité des emplois pénibles. Ils se concentrent aussi sur les métiers qui connaissent des difficultés de recrutement par manque de main-d'œuvre.

Plus les conditions de travail sont difficiles et plus la tension de recrutement est élevée, plus forte est la probabilité que l'emploi soit occupé par un immigré. C'est ce que vient de démontrer une toute récente étude de la Dares, l'organisme statistique du ministère du Travail.

Une surreprésentation notamment dans le service à la personne et le BTP

Avec une concentration dans certains métiers. Les personnes immigrées se retrouvent principalement dans les métiers des services aux particuliers et du bâtiment. Ils représentent 39% des employés de maison, alors qu'ils ne sont que 10% de la population active. Ils sont 27% des ouvriers non qualifiés du gros œuvre du BTP. Ils sont aussi surreprésentés dans les métiers de l'hôtellerie et de la restauration, tout comme dans certains métiers de la logistique et du transport...

Avec certaines spécialités en fonction de la provenance. Les travailleurs nés au Portugal sont plus nombreux parmi les employés de maison et les ouvriers du bâtiment. Les personnes en provenance du Maghreb sont surreprésentés parmi les agents de gardiennage et de sécurité. Ceux nés en Afrique subsaharienne se retrouvent pour beaucoup également parmi les agents de sécurité, mais aussi dans la restauration et dans le secteur du soin. Enfin les immigrés venant d'Asie sont nombreux dans la restauration et le textile, selon cette étude officielle. Pour les femmes, l'éventail professionnel est encore plus réduit. On retrouve 32% des femmes immigrées dans seulement cinq professions peu qualifiées : agent d'entretien, aide à domicile, aide-soignante, assistante maternelle et vendeuse.

Sachant que certains métiers leur sont fermés. Les travailleurs immigrés non issus de l'Union européenne ne peuvent accéder à la fonction publique qu'en tant que vacataire ou contractuel, mais pas en tant que titulaire. En outre, une autorisation de travail peut être refusée par la préfecture si le niveau de chômage est trop important dans le bassin d'emploi considéré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.