C'est mon boulot, France info

Les entreprises envahissent les espaces de coworking

Les espaces de travail partagés séduisent de plus en plus de travailleurs indépendants, mais aussi d'entreprises, attirées par le prix du mètre carré et la flexibilité de la formule.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'arrondi sur salaire ou donner quelques euros à des associations via son bulletin de paie.
L'arrondi sur salaire ou donner quelques euros à des associations via son bulletin de paie. (MAXPPP)

Le nombre d'espaces de coworking explose. Rien qu'en Ile-de-France, leur nombre a été multiplié par neuf en cinq ans. Mais ces ruches occupées traditionnellement par des travailleurs indépendants sont désormais colonisées par les entreprises. Le signal est encore faible, mais il monte très fort ! Les entreprises sortent de leurs murs.

Elles y voient de nombreux avantages, à commencer par le prix du mètre carré. Et elles sont de plus en plus nombreux à s'installer dans des espaces de coworking, des lieux qui étaient à l'origine réservés aux free-lances, avec leur décor lounge, leurs bars et leurs cours de yoga.

Plus aucun espace de coworking ne s'ouvre désormais sans réserver ses plus beaux étages... aux entreprises. Et ça marche : selon une étude qui sera publiée lundi 12 mars et dont franceinfo s'est procuré les résultats, les surfaces réservées par les entreprises dans les espaces de coworking ont augmenté de 80% l'an dernier, selon le spécialiste en immobilier d'entreprise JLL. En France, cela ne représente encore que 3% des nouvelles prises de bail, mais à Francfort, Bruxelles ou Madrid, on est entre 6 et 9% et à Londres on atteint les 20%. Et tout indique que le mouvement va s'accélérer.

Moins cher et plus flexible

Pourquoi ces entreprises préfèrent s'installer dans des espaces de coworking plutôt que de prendre des bureaux traditionnels ? Réponse : pour la flexibilité. Les plus petites sociétés ne veulent pas s'engager sur trois ans, qui est la durée minimum des baux commerciaux. Elles ne savent pas si elles seront encore là dans six mois ! Et les plus grosses structures peuvent prendre plusieurs dizaines de postes d'un coup s'il y a un surcroit d'activité : un nouveau projet et on envoie des équipes phosporer en espace de coworking.

Il y a aussi un argument financier. Un poste de travail dans un espace de ce type, c'est 42% d'économie, selon cette même étude. Mais surtout parce que dans ces centres de coworking, l'espace réservé à chaque personne est réduit, par rapport aux bureaux classiques. 16 mètres carrés en moyenne dans l'immobilier de bureau traditionnel contre sept mètres carrés en moyenne dans un espace de coworking. On tasse et forcément ça coûte moins cher.

En bref

Le Brésil s'ouvre aux visas vacances travail. Plus de 40 000 Français entre 18 et 30 ans profitent chaque année de cette aubaine : pouvoir voyager pendant un an dans un pays en ayant le droit d'y travailler. L'Australie attire la moitié des titulaires de ces permis vacances travail – on parle de "pévétistes". Le Brésil vient de rejoindre la liste des 13 pays ouverts aux jeunes Français. Plus d'informations pratiques ici

L\'arrondi sur salaire ou donner quelques euros à des associations via son bulletin de paie.
L'arrondi sur salaire ou donner quelques euros à des associations via son bulletin de paie. (MAXPPP)