C'est mon boulot, France info

Le succès d'un blog de bons plans sur New York fait par un Français

Peut-on gagner de l'argent avec un blog ? Vous pensez certainement que non, et pourtant un ancien prof de gym a créé sa petite entreprise à partir de ses bons plans pour visiter New York. Il emploie trois personnes et totalise plus d'un million de visiteurs par an.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est l'histoire assez extraordinaire d'Alexandre Vendé, alias Alex les bons plans. Un ancien prof d'EPS à Paris, aujourd'hui installé à Bordeaux. Un self made man comme les Etats-Unis savent si bien en produire. Et la "success story" d'Alex, elle est justement née à New York, en 2008. Il emmène sa femme en voyage de noce. Et comme c'est aussi son vingt-cinquième anniversaire, alors il veut bien faire les choses.

C'était seulement son deuxième voyage à New York, et il est vite devenu un expert de la ville. Il lance donc "Les bons plans pour un voyage à New York". Un site qui n'existait pas alors que la Grosse Pomme accueille chaque année deux millions et demi de visiteurs francophones.

Ce que l’on trouve sur son site, ça va des bons plans pour changer de l'argent, aux meilleurs cookies de la ville ou encore assister à un match de basket. Et c'est d'ailleurs comme ça que le blog d'Alex est rentable. Plutôt que d'essayer d'attirer la pub, il a misé sur les affiliations.

C’est un blog, avec une masse d'information impressionnante. Et quand on achète sur le site un vol en hélico, par exemple, on paye le même prix que si on l'avait pris sur place. Pour le visiteur, c'est indolore.

Le blog d'Alex est très personnel : tout repose sur sa réputation. Son capital, c'est son image de copain sympa et débrouillard qui partage ses bons tuyaux.

Alex a derrière lui toute une communauté qui s'est d'ailleurs auto-baptisée les Frenchyorkers, qui dialogue avec lui, et qui fait remonter des infos.

Depuis la création du site, en 2008, cet autodidacte complet de l'informatique a su adapter son produit aux technologies mobiles, aux smartphones et aux tablettes.

Depuis un an, il s'est mis en disponibilité. Avec l'idée de basculer totalement sous peu. Son blog qui emploie trois personnes et demi. Il recrute un développeur. En 2013, il a fait 200.000 euros de chiffres d'affaires et un million cent mille visiteurs.

Alex est en veille permanente. Et puis il va passer deux semaines là-bas deux fois par an. A chaque fois il dit garder un regard de touriste, mais son emploi du temps n'est pas celui d'un vacancier.

(©)