Cet article date de plus de huit ans.

Le recrutement sans CV, une piste pour faciliter les recrutements

écouter (265min)
Le chômage poursuit sa hausse. Plus de 3,3 millions de personnes sans activité. Et pourtant 400.000 recrutements qui sont abandonnés chaque année. Pour fluidifier le marché de l'emploi, une idée fait son chemin : le recrutement sans CV.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Ca n'est qu'un sondage, mais il est cruel pour Pôle Emploi : seulement 10% des Français lui feraient confiance pour leur trouver un travail, selon une enquête qui vient d'être publiée dans Sud-Ouest . Il y a quarante ans, les deux-tiers des Français avaient foi en l'Anpe pour leur dégoter une place.
Pas sûr que ça parvienne à totalement remonter la pente, mais le service public de l'emploi teste une nouvelle méthode. Le recrutement sans CV. L'opération vient de démarrer en Aquitaine et en Midi-Pyrénées. Et si ça marche, le service sera proposé l'an prochain dans toute la France.

Concrètement, les candidats répondent à un questionnaire en ligne. Une cinquantaine de questions. Ils peuvent être accompagnés par un conseiller de Pôle Emploi. Les questions portent sur ce que l'on sait faire, sur ses compétences concrètes, sur ses goûts. Pour le travail en équipe ou non, par exemple.... Le questionnaire est établi par l'entreprise et Pôle Emploi, sur la base d'une méthode inventée par une startup française, Myjobcompany.
Une heure plus tard, il en ressort une fiche, qui permet de savoir si le candidat peut faire l'affaire. Grégory Herbé, co-fondateur de Myjobcompany, nous a expliqué comment ça fonctionne.

L'avantage de cette méthode, c'est que ça permet de franchir un cap. Pour le candidat d'abord, qui n'oserait pas postuler. Parce qu'il n'a pas les diplômes ou la bonne expérience, par exemple. Et pour le recruteur aussi, qui ne serait pas allé chercher certains profils de candidats, atypiques.

Pôle Emploi utilise depuis plus de vingt ans le recrutement par simulation : on met les candidats dans des situations de travail réelle pour savoir s'ils peuvent ou non faire le job. Ca marche très bien pour les emplois peu qualifiés. Mais dans les nouvelles technologies aussi, on se passe de plus en plus du CV. Chez Critéo par exemple, "la" start up française qui fait un carton aux Etats-Unis, certains salariés sont recrutés grâce à des jeux qui permettent de détecter leur talents à écrire des lignes de code.

Nounou bilingue, un job qui monte

L'agence Speaking agency veut en recruter plus de 1000 cette année. Anglais ou allemand, l'important c'est de vouloir garder des enfants et de leur parler votre langue maternelle. Les coordonnées sur notre site, franceinfo.fr, rubrique actu, société, et puis c'est mon boulot.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.