C'est mon boulot, France info

Le monde pas si cool des start-up dénoncé dans une vidéo parodique

La start-up la plus cool du monde s'appelle"Yoopi". Sauf qu'elle n'existe pas vraiment. Et qu'elle n'est pas si cool que ça.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La start-up où il fait bon vivre vue par le groupe Yes Vous Aime.
La start-up où il fait bon vivre vue par le groupe Yes Vous Aime. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

Voulez-vous travailler dans la start-up la plus cool du monde ? Table de ping-pong, jeu de fléchettes, baby-foot, danse de la joie pour commencer la journée... Elle s'appelle "Yoopi", mais cette entreprise n'existe pas n'existe que sur le net seulement. Elle est née dans l'imagination de la troupe de youtubeurs "Yes vous aime".

La vidéo a dépassé les 120 000 vues et elle est en ligne depuis quelques jours seulement. Elle dépeint le quotidien pas si idéal que ça des start-up. A la mode "Cash Investigation", on suit un journaliste qui se fait embaucher chez Yoopi : "Métro, rigolo, dodo. Enquête sur ces entreprises qui veulent vous faire aimer votre travail."

Chez Yoopi, il y a des canapés, mais ils sont réservés au boss, trop cool avec son skate, et un open space où les jeunes salariés triment. Ils n'ont que 47 secondes pour déjeuner, dorment au boulot et ne lèvent pas la tête de leurs lignes de code.
Il y a plein de jeux sauf qu'en réalité personne n'y joue.

Yes vous aime, le collectif de youtubeurs, a voulu se payer la tête des start-up au lendemain de la grand messe Viva Tech et souligner le risque que l'entreprise, sous des dehors de 'totale coolitude", avec ses crèches intégrées, ses salles de sport ses jeux de société, dévore en fait tout l'espace et le temps du salarié.

Déjà l'an dernier, une jeune Française émigrée à Berlin avait descendu en flammes l'univers des start-up. Dans "Bienvenue dans le nouveau monde", Mathilde Ramadier parlait des salaires ridicules, des périodes d'essai à rallonge et des heures supplémentaires jamais comptées, pour des boulots à faible valeur ajoutée intellectuelle. Selon un récent sondage mené par le site Jobteaser, un étudiant sur trois préfère les start ups aux grands groupes. C'est l'agilité et l'innovation qui les séduisent le plus.

La start-up où il fait bon vivre vue par le groupe Yes Vous Aime.
La start-up où il fait bon vivre vue par le groupe Yes Vous Aime. (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)