C'est mon boulot, France info

Le "fait religieux" en entreprise : plus d'un quart des DRH y sont confrontés

Plus d'un quart (28%) des DRH interrogés par Randstad et l'Observatoire du fait religieux en entreprise, de Science Po Rennes, sont confrontés à des questions liées aux pratiques religieuses au travail. Si la question ne pose pas de problème majeur, 41% des spécialistes des ressources humaines estiment que ce thème va monter dans années à venir.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le fait religieux en entreprise n'est pas une question marginale : plus du quart (28 %) des managers RH interrogés par l'Observatoire du fait religieux en entreprise, de Science Po Rennes, et Randstad, ont déjà été confrontés à des questions liées au fait religieux dans leur entreprise. Si très peu de cas (6 %) conduisent à des blocages, près de la moitié des cadres RH interrogés (41 %) pensent que cette question va devenir problématique dans un futur proche. Une large majorité (80 %) des managers disent ne pas ressentir de malaise particulier sur les questions liées au fait religieux. Toutefois, ces mêmes questions influencent la façon de manager de près d'un manager sur deux (42 %).

Le "mismatch", un phénomène mondial

C'est un phènomène mondial. On appelle ça le "mismatch", c'est à dire l'inadéquation grandissante entre les demandes des employeurs et les compétences disponibles sur le marché du travail. Et ça se combine avec un chômage de masse persistant. Selon Manpower, qui publie ce baromètre, le mismatch est la combinaison du vieillissement de la population, et donc de la disparition sur le marché de certaines compétences, et de l'arrivée d'une jeunesse mal préparée au marché du travail. En 2008, 30% des employeurs interrogés par Manpower disaient avoir du mal à recruter; En 2013, ils sont 35%.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)