C'est mon boulot, France info

La Journée de la femme digitale, c'est aujourd'hui à Radio France

franceinfo est partenaire de cet événement qui visent à mettre en valeur des professionnelles du numérique, secteur où elles ne représentent que 28% des effectifs.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le studio 104 à la Maison de la Radio accueille la Journée de la femme digitale, le 17 avril 2018.
Le studio 104 à la Maison de la Radio accueille la Journée de la femme digitale, le 17 avril 2018. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

La Journée de la femme digitale se tient mardi 17 avril à la Maison de la Radio. franceinfo est partenaire de cet événement qui se déroule sur une journée, avec pour idée centrale que les femmes sont trop peu présentes dans le secteur du numérique. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 28% seulement des professionnels du secteur numérique sont des femmes. Dans le monde des start-up, l'absence des femmes est encore plus criante : 11% seulement des jeunes pousses sont dirigées par des femmes. Selon le forum de Davos, il faudrait 186 ans pour atteindre la parité dans ce domaine. Il y aurait pourtant tout à gagner à ce qu'il y ait plus de femmes : selon l'Union européenne, le PIB européen augmenterait de neuf milliards d'euros par an si les femmes représentaient la moitié des effectifs du numérique.

Cette absence trouve sa source dès l'enseignement supérieur

Si les femmes représentent 55% des étudiants, elles n'occupent que 40% des places dans les filières scientifiques. Mais il y a d'autres raisons. Delphine Rémy Boutang, fondatrice de la Journée de la femme digitale : "Il n'y pas pas assez de "role model", or on ne peut pas être ce qu'on n'a pas vu. Plus il y aura de femmes dans le digital, plus d'autres pourront se dire qu'elles peuvent y aller." 

Même dans la Silicon Valley, les femmes sont trop peu nombreuses. Et pourtant, elles étaient là dès les balbutiements du numérique. Delphine Rémy Boutang : "Le code a été créé par une femme, Ada Loveless. Et Margaret Hamilton est une codeuse de la Nasa qui a permis à des hommes d'aller sur la Lune. Je propose de rendre à Margaret ce qui appartient à Margaret. Oui, on est légitimes sur ce sujet, encore plus parce nous avions ce secteur en mains. Dans les années 1970 quand le numérique a pris ses lettres de noblesse, les hommes s'en sont emparés et les femmes sont restées à ce niveau, malheureusement trop faible."

"Positive action"

Les prix Margaret seront remis aujourd'hui aux femmes engagées dans le monde des nouvelles technologies. Alors quoi faire pour qu'il y ait plus de femmes dans ce secteur ? De la discrimination positive ? Delphine Rémy Boutang : "Ce terme est négatif et anxiogène. Je propose de le changer pour "positive action". Aidons d'autres femmes à réussir. Utilisons le réseau ! Les hommes le font très bien. On ne le fait pas assez." Toutes les infos pratiques pour participer à cette journée sont sur maisondelaradio.fr.

Le studio 104 à la Maison de la Radio accueille la Journée de la femme digitale, le 17 avril 2018.
Le studio 104 à la Maison de la Radio accueille la Journée de la femme digitale, le 17 avril 2018. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)