C'est mon boulot, France info

Jusqu'à 150 euros par mois pour se rendre à son travail dans les petites villes

Une étude montre que l'usage de la voiture reste massif pour se rendre à son travail. Un moyen de transport qui coûte cher et impacte le pouvoir d'achat.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La voiture reste le moyen le plus utilisé pour se rendre sur son lieu de travail.Ici, c\'est une rue de Châtellerault (Vienne) embouteillée. 
La voiture reste le moyen le plus utilisé pour se rendre sur son lieu de travail.Ici, c'est une rue de Châtellerault (Vienne) embouteillée.  (MAXPPP)

Se rendre à son travail en voiture peut coûter jusqu'à 150 euros par mois dans les petites villes. Cela dépend de la taille de la ville où vous habitez. La facture peut vite grimper à cause de la hausse des prix du carburant, notamment pour les habitants des petites villes, ce qui impacte beaucoup le pouvoir d'achat.

Prime aux habitants de Paris

Prime également à ceux des grandes villes, celles qui comptent plus de 100 000 habitants. Pour eux, le budget mensuel du transport pour se rendre au travail tous les jours se situe entre 50 et 100 euros, révèle une étude bouclée par Hellowork sur plus de 2 000 personnes. En revanche, quand on s'éloigne des grandes villes, la facture monte pour avoir "le droit d'aller bosser le matin". Autour de 100 euros par mois pour les habitants des villes de 20 000 à 100 000 habitants. Et le montant grimpe entre 100 et 150 euros par mois dans les petites villes, celles de moins de 20 000 habitants. Avec près d'un tiers des habitants des petites villes qui dépasse les 150 euros par mois pour aller travailler.

Résultat, 42% des Français qui vivent dans une petite ville déclarent que le budget transport impacte "fortement" leur pouvoir d'achat. Il y a dans cette étude comme un retour de ce qui était dit sur les ronds-points, au début du mouvement des "gilets jaunes". Tout récemment, un autre sondage, issu d'Ipsos pour Vinci autoroutes, révélait que pour les deux tiers des Français, les dépenses pour les trajets domicile-travail avaient augmenté ces cinq dernières années. Confirmant la grogne, partie d'une mesure touchant le prix du carburant.
Conséquence, près de trois Français sur quatre sont prêts à changer d'emploi pour se rapprocher de leur domicile, faire moins de trajets, et donc des économies.

Les Français prennent toujours autant leur voiture pour aller au travail 

Toutes les études les plus récentes le montrent, c'est encore massif. Entre les deux tiers et les trois quarts d'entre eux sont accros à leur voiture, tous les jours, pour se rendre au boulot. Avec une exception toutefois pour les Franciliens. Ils se portent majoritairement vers le métro ou le RER et ne sont que 32% à préférer leur voiture. Le vélo ? Il ne représente que 3% des trajets entre le domicile et le travail, selon les chiffres officiels, soit deux fois moins que la moyenne européenne et pourtant, les trois quarts des trajets font moins de cinq kilomètres.


Mais les choses pourraient changer avec le Grand Paris Express. Ces lignes sont prévues pour entre 2020 et 2030, certaines au-delà, mais les personnes interrogées par Hellowork disent déjà que leur quotidien pourrait changer. 43% des sondés pensent que les nouvelles lignes de métro pourraient leur faire changer d'emploi et 28% qu'elles vont les conduire à déménager.

La voiture reste le moyen le plus utilisé pour se rendre sur son lieu de travail.Ici, c\'est une rue de Châtellerault (Vienne) embouteillée. 
La voiture reste le moyen le plus utilisé pour se rendre sur son lieu de travail.Ici, c'est une rue de Châtellerault (Vienne) embouteillée.  (MAXPPP)