Cet article date de plus d'un an.

Handicap au travail : les (petites) entreprises encore en retard sur l'accessibilité à leurs locaux

écouter (3min)

À quelques jours de l'ouverture de la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, un sondage révèle que très peu d'entreprises ont rendu leurs locaux totalement accessibles aux travailleurs handicapés,  contrairement à l'obligation légale qui pèse sur elles.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un homme tient un autocollant handicapé. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

Moins d'un quart des entreprises, 23% d'entre elles précisément, sont totalement équipées pour accueillir des travailleurs handicapés dans leur locaux. 29% le sont partiellement et 22% "un peu". C'est ce qui ressort d'un vaste sondage conduit par l'agence Génie des lieux, qui conçoit des espaces de travail, sur plus de 2 500 personnes. Une étude qui avait pour but de constater les évolutions de l'intégration des personnes handicapées au sein de l'entreprise.

Les grands groupes se distinguent par l'accessibilité de leurs locaux. 39% d'entre eux sont totalement accessibles, mais les PME et surtout les TPE sont à la traîne. Seuls 10% des plus petites entreprises ont réalisé des travaux pour rendre leurs locaux accessibles. 
Cette mesure est pourtant obligatoire. l'Agefiph, l'agence qui collecte les pénalités quand les entreprises ne respectent pas le quota de 6% de travailleurs handicapés, rappelle que depuis 2007, toutes les entreprises qui entreprennent des travaux doivent respecter les règles d'accessibilité. Toutes les entreprises neuves doivent rendre les lieux de travail accessibles à tous, notamment aux personnes handicapées, quel que soit le type de handicap. Ne pas le faire expose à une amende de 45 000 euros et de 75 000 euros en cas de récidive. Il peut aussi y avoir des sanctions pénales avec des peines de prison.

Un effort fait sur l'aménagement des postes de travail

Plus des deux tiers des entreprises, selon ce sondage, prennent en compte les besoins des travailleurs handicapés pour adapter les postes de travail. Même pour ceux en télétravail, les trois quarts des entreprises font quelque chose. Toutefois les travailleurs handicapés sont bien présents en entreprise même si on est loin des 6% – on tourne autour de 3,5% – selon cette même enquête.

63% des salariés français ont déjà travaillé ou travaillent actuellement avec un ou une collègue en situation de handicap. Une cause très importante à leurs yeux : 91% d'entre eux estiment qu'il est primordial que leur entreprise ait une politique particulière sur la question au sein de ses ressources humaines. Plus fort encore : 97% des salariés seraient fiers de leur entreprise si elle prenait en compte les personnes à mobilité réduite. La politique de l'entreprise apparaît comme un enjeu majeur pour l'image de l'entreprise : la sensibilité aux besoins des personnes handicapées est un élément attractif pour 89% des personnes interrogées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.