C'est mon boulot, France info

Entre chorégraphies, playbacks et défis, les entreprises recrutent désormais sur l’application TikTok

Certaines entreprises utilisent les réseaux sociaux pour chasser les candidats. Des réseaux professionnels comme peuvent l'être Linkedin ou Twitter, mais aussi depuis des plateformes comme TikTok, le nouveau chouchou des ados.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'application TikTok revendique 800 millions d\'utilisateurs mensuels à travers le monde.
L'application TikTok revendique 800 millions d'utilisateurs mensuels à travers le monde. (MANJUNATH KIRAN / AFP)

TikTok, vous connaissez ? Si vous avez plus de 25 ans, vous n'avez peut-être jamais entendu ce nom. Et pourtant avec 800 millions d’utilisateurs mensuels, dont 11 millions en France, cette application est le nouvel eldorado des jeunes.

Et si les adolescents y sont représentés, près d'un utilisateur sur cinq a tout de même entre 25 et 49 ans. Un terrain de chasse idéal pour les recruteurs qui sont en train de le comprendre. Ces derniers mois, ils ont commencé à investir ce terrain de jeu aux possibilités insoupçonnées. Au milieu des concours de danse, des playbacks et des défis, comme le relève le site Les Echos Start, on trouve désormais des annonces d’emploi.

Plus de retombées qu'avec la même annonce postée sur Facebook

Et ces offres ont beaucoup plus de succès que ce à quoi on pouvait s’attendre. Elles sont même beaucoup plus vues que sur Facebook, Linkedin, Twitter ou Instagram. Jusqu’à deux fois plus de CV sont reçus pour la même annonce passée ailleurs. Les recruteurs disent qu’ils touchent avec TikTok un type de candidat auquel il n’avaient pas accès autrement.

Les postes proposés sur cette application sont plutôt à destination des jeunes candidats. Système U a par exemple recruté ainsi des apprentis bouchers. Cela a tellement bien marché qu’ils s'apprêtent à renouveller l'expérience avec les charcutiers, les pâtissiers et les poissonniers.

Les sapeurs-pompiers de Paris et Leroy Merlin vont faire de même, via Bonanza, une start-up qui se charge de mettre en musique leurs annonces sur le réseau. Tout récemment, un groupe d’intérim, Synergie, a lui aussi investi TikTok. Par exemple pour des métiers pénuriques comme plombier, électricien ou maçon. D’habitude, les candidats ne se pressaient pas au portillon, mais cette fois un recruteur en Aveyron, a reçu 33 CV d’un coup grâce à ce réseau social.

Une danse, 170 000 vues et 200 candidatures

Mais pour fonctionner, les annonces doivent être tout sauf "corporate". Il faut reprendre les codes du réseau : du léger, du décalé, du drôle, du court, du percutant... et une bonne musique. Ce sont les indispensables pour créer un contact direct et simple avec les candidats potentiels.

La directrice de la communication d'une marque de cosmétiques a par exemple dansé pour attirer les postulants. Sa vidéo/annonce de recrutement/chorégraphie a fait plus de 170.000 vues et suscité plus de 200 candidatures. Des jeunes, notamment des 16-24 ans, qui n’auraient jamais songé à postuler vont vers certains métiers parce qu’ils les ont découvert sur TikTok. La SNCF, pas si vieille dame que ça, a ainsi réussi à mettre en valeur certains de ses métiers méconnus pour lesquels elle avait du mal à recruter.

L\'application TikTok revendique 800 millions d\'utilisateurs mensuels à travers le monde.
L'application TikTok revendique 800 millions d'utilisateurs mensuels à travers le monde. (MANJUNATH KIRAN / AFP)