C'est mon boulot, France info

Créativité : comment avoir de nouvelles (et bonnes) idées au travail

Avoir de nouvelles idées. Compétition oblige, aujourd'hui, on demande à tout le monde d'être plus créatif. Même quand on travaille à la chaîne aujourd'hui, il faut s'exprimer sur ce qui pourrait mieux marcher, comment on pourrait changer les choses. Comment faire pour "sortir du cadre", pour penser "out of the box" comme on dit souvent. Un livre donne quelques recettes utiles.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Fotolia)

Ayez de nouvelles idées, soyez créatifs ! C'est un ordre et c'est urgent. Il faut des idées nouvelles et des "qui décoiffent" si possible. On est de plus en plus souvent confronté à cette demande, dans le monde du travail.
Un très bon livre vient de sortir sur la question. "La bonne idée existe". Il est signé par Luc de Brabandère, spécialiste de la créativité au Boston Consulting Group.

 

Selon lui, pour trouver LA
bonne idée, nous avons besoin de nouveaux modèles mentaux. Luc de Brabandere et Alan Iny nous invitent à le regarder le monde avec un
œil neuf, en cinq étapes essentielles :

· Douter de tout, toujours, en s'éloignant de sa zone de confort et en mettant au défi ses préjugés.

·  Réexaminer le monde pour se poser les bonnes questions.

· Apprendre comment créer beaucoup d'idées nouvelles et passionnantes.

·  Évaluer, hiérarchiser et sélectionner les idées porteuses de succès.

· Favoriser un nouveau type de processus créatif, pratique et durable.

C'est de cette manière seulement que les organisations pourront libérer
leur créativité et en tirer profit, que ce soit en matière de
stratégie, d'innovation, de prise de décision ou d'investissement, et
ainsi mieux se préparer à l'avenir.

Nos parents ne comprennent rien à notre travail

La "journée des parents au travail", c'est demain. Et ne vous trompez pas : n'emmenez pas votre bambin au travail. Ce que LinkedIn vous propose, c'est d'emmener VOS parents. Petit rappel, LinkedIn c'est le plus grand réseau professionnel au monde. 238 millions de membres. Et selon eux, plus d'un parent sur deux ne comprend rien à ce que font leurs enfants. Il faut dire qu'avec des titres comme "architecte des systèmes d'information", "consultant en conduite du changement" ou "community manager", on a du mal à se figurer à quoi ses enfants occupent leur temps. Si LinkedIn organise cette journée, c'est parce, disent-ils, "les parents peuvent nous être d'une aide précieuse dans notre carrière". Pour étoffer notre réseau par exemple. Bon. D'ici à emmener sa maman dans l'open space, je ne suis pas sûr. Si déjà les entreprises pouvaient simplifier les intitulés de postes, ce serait déjà pas mal...

(© Fotolia)