C'est mon boulot, France info

Concours de cuisine et enquêtes policières : les nouvelles tendances des stages de motivation

Avec le succès des émissions de cuisine, il fallait s'y attendre : les entreprises se sont jetées sur les ressorts de Top Chef et autres Masterchef pour mieux faire rebondir leurs équipes. Carrefour a ainsi organisé un concours interne sur le modèle de Top Chef. L'opération a fait un tabac : 700 équipes inscrites, plus 1000 cuisiniers en herbe qui affutaient leurs couteau. Autres tendances dans la cohésion d'équipe : les "murder parties", les scénarii catastrophe et les stages commando.

(©)

C'est vieux comme l'entreprise des années 1990 et ça s'appelle le "team building", la cohésion d'équipe. Et ça sert à mieux travailler ensemble, à apprendre à mieux communiquer, à se faire confiance, à mieux se connaître. C'est un énorme marché puisque les entreprises françaises dépensent environ 9 milliards d'euros par an dans ce genre d'opérations.
Parmi les dernières tendances en la matière, la "murder party" : on place des salariés dans un château, par exemple, il y a eu un crime, et ils doivent le résoudre ensemble. Le scénario catastrophe a également la cote. On emmène un groupe en leur disant qu'ils vont visiter un musée très ennuyeux, et leur car est détourné ! Par des Martiens, par exemple... Les participants doivent réagir, surmonter le stress, travailler ensemble.
Autre stage exotique : on prépare et on déguste des insectes. Grillons au bacon, vers au cheddar et insectes au chocolat au menu...

Carrefour a choisi d'organiser un Top Chef géant : le Carrefour des chefs a réuni un millier de salariés. Pour Isabelle Calvez, DRH de Carrefour France, l'opération a créé "de la joie de vivre et révélé des talents cachés".

 

Les stages en entreprise, ça n'est pas forcément l'enfer

On se souvient de la mort par surmenage d'un jeune stagiaire allemand, épuisé par son travail à la Bank of America au mois d'août dernier à Londres. Tous les stages ne sont évidemment pas synonymes d'esclavage moderne. Un site de recrutement, Job Teaser, vient même d'adresser 7700 questionnaires anonymes à des stagiaires pour qu'ils notent l'entreprise qui les a accueillis. Des entreprises qui n'ont pas payé pour participer, c'est assez rare pour dans ce genre de concours pour être signalé. Résultat, 23 entreprises qui reçoivent le label "Stage Advisor". Les meilleures sont évidemment de grands groupes. Parmi eux Pepsico, Coca Cola, les fromages Bel, les bières Kronenbourg et Heineken. Evidemment, s'ils ont donné des échantillons gratuits à leurs stagiaires, ça a pu jouer en leur faveur...

(©)