C'est mon boulot, France info

Ces métiers qui recrutent malgré la crise : technicien de maintenance industrielle

Le tour des métiers qui recrutent malgré la crise. Focus sur un métier qui se redresse depuis l'automne et dont les perspectives sont très bonnes : celui de technicien de maintenance industrielle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un  technicien de maintenance industrielle intervient sur une machine. Photo d\'illustration.
Un  technicien de maintenance industrielle intervient sur une machine. Photo d'illustration. (JAMES HARDY / MAXPPP)

Depuis plusieurs années, l'industrie repart. Au point qu'elle a du mal à recruter, pour des métiers qui n'attirent pas assez les jeunes. La crise sanitaire est passée par là, mais ce métier qui était en tension a retrouvé tout son dynamisme. Flavien Chantrel responsable des études chez RégionsJob est optimiste : "C'est surtout un rattrapage par rapport au début d'année. Pendant le premier confinement on a vu l'industrie ralentir. Depuis la sortie du premier confinement on a vu une remontée en puissance très forte de ce métier parce tout simplement l'industrie repart".

Un technicien de maintenance industrielle, quel est son rôle, au juste et pourquoi en a-t-on besoin même en temps de crise ? Flavien Chantrel explique : "C'est un métier qui est indispensable dans toutes les entreprises puisque le technicien de maintenance industrielle c'est celui qui est en charge du bon fonctionnement des machines. Donc si les machines ne fonctionnent pas, s'il n'y a personne pour les contrôler, les surveiller, les réparer, on ne peut pas avoir de chaine de production qui produit, donc il faut absolument des techniciens de maintenance dans les entreprises, dont c'est un métier qui recrute en permanence et qui accélère parce qu'il y a une accélération des besoins en production". 

Résultat : le nombre d'offres d'emploi sur ce métier est en plein décollage. Les entreprises recrutent dans toutes les régions de France, sur tous les secteurs. Et ça n'est pas prêt de s'arrêter : "C'est des profils qu'on trouve sur le marché, mais ce sont des profils dont on aura toujours besoin. Depuis la sortie du premier confinement, ce sont plus de 12 000 offres qui sont parues chez nous avec une forte accélération puisqu'il y a deux fois plus d'annonces en octobre qu'en janvier sur ce profil".

Devenir technicien à tout âge de sa vie professionnelle

On accède au métier de technicien de maintenance industrielle avec un bac pro, ou mieux un BTS ou un DUT. Et la bonne nouvelle c'est qu'on peut y accéder à tout âge de la vie, dans le cadre d'une reconversion. Flavien Chantrel le confirme : "En formation continue pour les personnes qui souhaitent se réorienter ou qui souhaitent se diriger vers ce métier après une première expérience, c'est possible de se former à travers des titres professionnels ou des certificats de qualification professionnelle qui durent entre neuf et douze mois et qui permettent d'être employable directement".

Métier très technique, il offre de belles perspectives d'évolution, si on continue à se former, y compris jusqu'à des métiers d'ingénieur. Et pour les années à venir, les perspectives sont excellentes : "C'est un métier qui va continuer à embaucher dans les années à venir. On va avoir des départs en retraite assez forts de toute une génération et on va avoir de nouveaux besoins qui sont liés à une industrie qui est en plein essor et donc c'est un métier qui va continuer à recruter pendant encore quelques années". 

Un  technicien de maintenance industrielle intervient sur une machine. Photo d\'illustration.
Un  technicien de maintenance industrielle intervient sur une machine. Photo d'illustration. (JAMES HARDY / MAXPPP)