C'est mon boulot, France info

Bilan 2019 : une appli pour choisir son futur métier

Pendant toute la semaine, on fait le point sur l'année qui vient de s'écouler avant de se pencher sur ce qui nous attend dans le monde du travail l'année prochaine. Jeudi, le lancement de l'application qui permet de choisir et de payer une formation, directement sur son téléphone.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'application Moncompteformation sur un smartphone.
L'application Moncompteformation sur un smartphone. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

C'est un changement de logique, une petite révolution dans le monde de la formation professionnelle, critiquée pour son coût – 32 milliards d'euros – et son manque d'efficacité. Depuis le 21 novembre dernier, on peut télécharger sur son smartphone une "appli" qui permet de choisir une formation comme on fait ses courses, comme on commande un plat pour le dîner ou comme on achète un billet de train. L'appli "mon compte formation", élaborée en 18 mois par la Caisse des dépôts, s'inspire d'ailleurs des sites de commerce en ligne et elle ne s'en cache pas.

Grâce à la géolocalisation, elle vous propose des formations près de chez vous. Elle suggère les formations les plus demandées et les métiers qui recrutent le plus. Elle dispose d'un puissant moteur de recherche. Enfin, et c'est là la nouveauté la plus marquante, elle permet de s'inscrire et surtout de payer en ligne. On peut donc s'orienter vers un nouveau métier grâce à son smartphone. Même si un site internet, également baptisé mon compte formation, offre les mêmes services. Pour ceux qui sont moins à l'aise avec les nouvelles technologies, le site présente l'avantage de pouvoir être plus facilement consulté à plusieurs, avec un conseiller Pôle emploi ou un conseil en évolution professionnelle par exemple.

L'appli est un gigantesque magasin numérique de la formation

On trouve 1 000 diplômes, 40 000 formations et plus de 100 000 sessions de formation proposés par 4 000 organismes. Il s'agit de diplômes, de titres professionnels comme les CQP, les certificats de qualification professionnelle, reconnus par les branches et qui permettent d'accéder à l'emploi, des socles de connaissance et de compétences comme des compétences numériques ou bureautique, par exemple. On peut aussi accéder à des bilans de compétences, à une validation des acquis de l'expérience, la fameuse VAE et on peut même financer son permis de conduire.

L'application va encore évoluer

Une V2 est promise pour le mois d'avril. Parmi les nouveautés, elle intégrera les compléments de financement que peuvent apporter Pôle emploi, l'État, les régions et les employeurs qui vont avoir intérêt à ce que leurs salariés se forment. On pense notamment à tout ce qui concerne le numérique et l'intelligence artificielle. C'est aussi au mois d'avril que l'appli sera ouverte aux trois millions d'indépendants, de professions libérales et aux conjoints collaborateurs.
Enfin, dès qu'il y aura assez d'avis, l'appli proposera, comme ses homologues du e-commerce, les avis, les évaluations et les notes des personnes formées.

L\'application Moncompteformation sur un smartphone.
L'application Moncompteformation sur un smartphone. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)